Raymond Desmarteau
Raymond Desmarteau
Homme de radio, Raymond Desmarteau compte plus de trente années derrière le micro, un peu partout au Canada et ailleurs sur la planète. Il a tour à tour été animateur à CIEL-MF à Longueuil, à Radio-Canada Toronto et Vancouver, avant d’être animateur du matin puis directeur des programmes à la radio des Forces canadiennes en Europe. Il a animé nombre d’émissions diverses à Radio Canada International (RCI) dont Tam-Tam Canada durant sept ans. Toujours à RCI, il a été responsable du service des partenariats mondiaux en anglais - plus de 60 stations - et en français - plus de 125 stations - auxquelles il alimentait mensuellement des contenus de reportages à être diffusés sur leurs ondes locales, en Afrique, aux États-Unis et en Océanie. On a aussi pu l’entendre sur les ondes de Radio-Classique Montréal.

Économie, International, Internet et technologies, Santé, Société

Cigogne Technologies : Contrôler la température lors du transport biomédical

Le projet originel de Cigogne Technologies a vu le jour dans un laboratoire de génie mécanique à l’Université de Sherbrooke.   Au départ, l’étude s’étalait sur deux ans. À terme, les quatre collègues qui ont mené le dossier, après avoir» 

Immigration et Réfugiés, Politique, Société

Candidats noirs : moins de 10 pour les conservateurs et les libéraux réunis

Bien que le nombre de personnes noires ait doublé au Canada depuis un peu plus de 20 ans, il y a toujours très peu de candidats issus de ces communautés diverses aux élections cette année. Il y a au Canada» 

Politique

Erreur de base pour une candidate libérale en Ontario

L’article 281,8 d’Élections Canada stipule qu’il est interdit : a) de prendre une photographie ou de tourner une vidéo d’un bulletin de vote où l’on voit le choix d’un électeur; b) d’en faire une copie; c) de distribuer ou de montrer,» 

Autochtones, Immigration et Réfugiés, Politique, Société

Élections : plus de femmes, de minorités visibles et d’Autochtones candidats

Le nombre de candidats aux élections fédérales provenant de divers horizons continue d’augmenter même s’il est loin de refléter la composition multiculturelle du Canada. Lors de la présentation des ministres après le scrutin de 2015, le premier ministre Justin Trudeau» 

Santé, Société

Vapotage : attention, danger. Vraiment!

« On pense souvent au vapotage comme étant un produit qui génère de la vapeur. Mais ce n’est pas vraiment le cas, c’est un aérosol. On se retrouve avec une fumée qui contient tout plein de petites particules qui peuvent» 

International, Politique

Haïti : un autre journaliste abattu

Alors que les manifestations violentes en Haïti ne montrent aucun signe d’essoufflement, voilà qu’aujourd’hui un journaliste est abattu en fonction. Depuis près d’un mois maintenant, les rues de Port-au-Prince et d’autres villes haïtiennes sont prises d’assaut par des manifestants qui» 

Arts et spectacles, Immigration et Réfugiés, Société

Granby : SERY présente son spectacle annuel métissé serré

La Haute-Yamaska au Québec est une région au sud de Montréal. En langue abénaquise, le mot veut dire « là où poussent les joncs. » Région rurale dont la population est d’un peu plus de 85 000 personnes, l’agglomération la plus» 

Économie, Environnement, Immigration et Réfugiés, International, Politique, Société

Élections 2019 au Canada : dernier débat des chefs en français

Dans une formule différente de celui de lundi dernier en anglais et avec deux chefs qui n’y étaient pas lors du précédent débat en français, celui de jeudi soir est le dernier avant les élections du 21 octobre. Les thèmes» 

Environnement, Politique

Oiseaux d’Amérique du Nord et changements climatiques : attention, danger!

Voici des données qui portent à la réflexion. Selon le relevé des oiseaux nicheurs du Québec, plusieurs espèces connaissent des chutes draconiennes de population. Entre 1970 et 2015, le nombre de goglus des prés a décliné de 88 %. Pour» 

Économie, Immigration et Réfugiés, International, Société

Une « tablette de chocolat d’accueil » à l’Université d’Ottawa

Dans la série « Redonnez au suivant », cette histoire-ci mérite qu’on s’y attarde. Bien souvent, ce sont dans les petites choses, les actions sans éclat, que l’on peut trouver des marques d’humanisme profond. Un réfugié syrien et son chocolat»