Résumé du Laboratoire de la vie intelligente
Photo Credit: Groupe CNW/Vidéotron

La puissance féerique du laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente au Canada

Share

Les premiers projets seront bientôt mis en place dans le laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente implanté dans la ville de Montréal depuis l’année dernière. Selon les promoteurs de cette initiative, il s’agit d’une innovation majeure qui va révolutionner la vie de la population.

Un impact significatif sur le quotidien de la population

Le portrait de l’avancement de cette initiative lancée il y a huit mois est plutôt flatteur, de l’avis des organismes qui l’ont créée.

Les équipes des groupes Vidéotron, Ericsson et ETS ont, au préalable, mis l’accent sur l’implantation des infrastructures devant servir à la création de projets innovants et d’applications technologiques.

Il est attendu de ces projets qu’ils aient un impact positif sur la vie de la population. Les habitants de Montréal pourront ainsi savourer les délices de la ville intelligente entièrement connectée.

Des projets de détection de proximité, de contrôle et de gestion intelligente de l’utilisation de l’eau dans les toilettes publiques ainsi que le li-fi, une technologie de communication sans fil fondée sur l’utilisation de la lumière, sont présentement en développement.

Le concept de la ville intelligente gagne du terrain au Canada
Le concept de la ville intelligente gagne du terrain au Canada © iStock

Une initiative porteuse d’espoir pour les entreprises

Les premiers collaborateurs aux différents projets seront bientôt accueillis au Quatier de l’innovation (QI) qui abrite le projet à Montréal.

Les entreprises, chercheurs et autres structures intéressés sont appelés à soumettre les premiers projets dès l’automne prochain dans un portail en ligne.

Quelques-uns des projets qui prennent forme :

  • le wi-fi SON (Self-Organizing Network) : ce projet de Vidéotron en collaboration avec l’entreprise XCellAir, précurseur des réseaux wi-fi intelligents, permet l’installation d’un réseau auto-organisé capable de transformer des points d’accès wi-fi traditionnels en un réseau intelligent. Avantages : les bornes wi-fi sont en constante connexion avec une intelligence en nuage qui anticipe et gère, sans intervention humaine, les connexions sans fil d’un ou plusieurs usagers ou objets pour leur assurer la meilleure des expériences.

  • Le déploiement dans un environnement réel de « picocellules », conçues par Ericsson et déployées par Vidéotron. Il s’agit d’une petite station cellulaire LTE qui couvre une zone limitée (l’intérieur des édifices ou les sous‑sols), et qui permet une connectivité en continu, peu importe la source, la force du signal ou la densité d’utilisation du réseau. Cette nouvelle façon d’intensifier la couverture du réseau est simple et efficace, et surtout n’augmente pas le nombre d’antennes conventionnelles dans le paysage urbain.

    La ville intelligente au bout de ses doigts
    La ville intelligente au bout de ses doigts © iStock

Les promoteurs s’engagent également à mettre en place un réseau intelligent composé de bornes wi-fi, de picocellules et d’antennes LoRa. Ces infrastructures sont actuellement en déploiement dans les résidences étudiantes de l’ETS et dans le périmètre du QI.

Il s’agit d’un projet de résidences intelligentes qui permettra aux étudiants de vivre l’expérience de la « maison connectée » dans laquelle la gestion de tout l’environnement s’appuiera sur l’analyse des données produites par de multiples objets présents dans leur environnement et utilisés au quotidien.

L’autre innovation majeure concerne l’accélérateur AppIoT d’Ericsson, une plateforme qui garde l’information dans un nuage avant de l’analyser. Cette technologie est installée et est entièrement fonctionnelle.

Elle repose sur l’analyse de données et fournit un ensemble continu de fonctionnalités pour permettre la création et le déploiement rapide de solutions pour l’Internet des objets.

RCI avec CNW et  Vidéotron

À LIRE AUSSI: 

Villes intelligentes : Imaginer la région de la capitale nationale

Share
Catégories : Environnement, Internet et technologies, Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*