Photo Credit: GI / martin-dm

La mort du MP3 : par quoi sera-t-il remplacé?

Les créateurs du MP3 ont annoncé la mort du format audio, jadis un standard incontournable des enregistrements numériques sonores, notamment musicaux.

L’institut de recherche allemand The Fraunhofer Institute a annoncé l’expiration des brevets portant la technologie MP3 et ses outils de compression, qui sont utilisés depuis plus de 20 ans. La fin d’une époque où le MP3 était un roi incontesté d’iTunes.

Ce retrait est justifié par l’apparition d’autres technologies plus avancées avec une meilleure qualité de son et un débit binaire moyen (bit rate) beaucoup plus élevé que le MP3, offrant ainsi une reproduction plus authentique du son.

Les fichiers MP3 vieillissent mal. La qualité sonore des chansons et des plages musicales archivées dans des formats MP3 est altérée avec le temps.

L’un des avantages majeurs du MP3 est sa capacité à condenser le stockage des fichiers audio. Il réduisait de 90 % l’espace réservé au stockage sur les lecteurs de musique des années 90 et du début des années 2000.

En 2001, le MP3 a atteint son apogée, particulièrement grâce à son adoption par l’iPod d’Apple, qui a vendu des millions d’appareils dans le monde.

Les irréductibles utilisateurs des iPod et des lecteurs MP3 rétro continuent à utiliser ce format audio qui a été développé initialement pour transmettre de la musique par les communications téléphoniques.

© GI/PeopleImages

AAC (Advanced Audio Code) est le format le plus utilisé qui a pris la relève du MP3. Il est notamment présent sur les plateformes iTunes et YouTube.

MPEG-H est un standard émergent prometteur et la meilleure solution de remplacement au MP3, selon plusieurs spécialistes. Il se distingue par la production d’un son immersif 3D et par des notes musicales qui étaient alors escamotées dans un fichier MP3.

Écoutez

Zoubeir Jazi

Catégories : Internet et technologies, Société, Web et Nouvelles technologies
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.