L'insuffisance cardiaque serait à l'origine de 9 % des décès au Canada. Photo : iStock

Le traitement Novartis, Entresto MC, pour l’insuffisance cardiaque obtient le prix Galien Canada

Share

Le prix Galien Canada a été décerné cette année au traitement de la compagnie pharmaceutique Novartis pour l’insuffisance cardiaque. Ce traitement, Entresto MC, a été approuvé par Santé Canada en 2015.

Source: Novartis

Réduire la mortalité cardiovasculaire

Natacha Bastien, conseillère médicale pour Novartis Crédit : Novartis

Natacha Bastien, conseillère médicale pour Novartis, présente les particularités d’Entresto et souligne son caractère novateur.

Il cible le traitement cardiaque de classe II (patients plus autonomes ) ou III (patients plus sérieusement affectés, ayant besoin d’assistance) et est accompagné d’une baisse de la fraction d’éjection.

Il a pour effet de réduire la mortalité cardiovasculaire et la fréquence d’hospitalisation pour cause d’insuffisance cardiaque.

Écoutez
Au sujet du prix Galien Canada et de l’originalité d’Entresto MC

Le prix Galien récompense chaque année des innovations thérapeutiques récentes mises à la disposition du public ainsi que des travaux de recherche effectués au Canada. Cette distinction prestigieuse est considérée comme le prix Nobel de la recherche biopharmaceutique.

1- Le prix Galien Canada Recherche est décerné au chercheur ou à l’équipe de chercheurs qui, de l’avis du jury, aura le mieux contribué à la recherche biopharmaceutique au Canada.

2- Le prix Galien Canada Produit innovateur est décerné à une entreprise, pour un médicament qui est commercialisé au Canada et qui a, selon l’avis du jury, le plus contribué au bien-être des patients par son efficacité, son innocuité, ses avantages ainsi que par son caractère novateur.

Entresto est un médicament contenant du sacubitril, un inhibiteur de l’endopeptidase neutre, et du valsartan, un antagoniste des récepteurs AT de l’angiotensine II. Ce comprimé à prendre deux fois par jour possède un mode d’action qu’on croit capable d’atténuer le stress exercé sur le cœur défaillant en stimulant le système neurohormonal protecteur du cœur (le système des peptides natriurétiques), tout en inhibant le système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA) qui peut causer des effets néfastes au fil du temps.

Le travail des chercheurs de Novartis, qui a finalement mené au développement d’Entresto, a commencé par une  découverte réalisée par des chercheurs canadiens. En effet, en 1980, une équipe de l’Université Queen’s de Kingston, en Ontario, dirigée par le Dr Adolfo J. de Bold, a découvert le peptide natriurétique auriculaire, une hormone excrétée par les cellules musculaires du cœur.

Ce travail a permis de constater que le cœur a une fonction endocrinienne qui lui permet de moduler la pression sanguine, le volume du sang et la croissance cardiovasculaire. La découverte a servi de pierre angulaire à une recherche subséquente effectuée sur les traitements des maladies cardiaques par le Dr de Bold et ses collègues qui a contribué, entre autres, à la naissance d’Entresto.

Nous sommes très fiers du travail que nous avons accompli dans le cas d’Entresto. Le prix qui nous est décerné souligne le caractère novateur de ce traitement offert aux patients canadiens. Il rend hommage à la vaste équipe de chercheurs de Novartis et aux chercheurs cliniques à l’œuvre à la grandeur du Canada, de même qu’à nos nombreux associés de Novartis qui ont travaillé des années durant pour le mettre au point et le rendre accessible aux patients. Janice Murray, présidente de Novartis Pharma Canada inc., qui a accepté le prix au cours de la cérémonie.
Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque?

L’insuffisance cardiaque est une affection débilitante et potentiellement mortelle caractérisée par l’incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang dans l’organisme.

Des symptômes tels que l’essoufflement, la fatigue et la rétention d’eau peuvent apparaître lentement et s’aggraver au fil du temps et nuire grandement à la qualité de vie.

Plus de 600 000 Canadiens sont touchés par l'insuffisance cardiaque, c'est ce qu'a révélé hier l'Institut de Cardiologie de Montréal. On en parle avec Sébastien Bergeron, cardiologue à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.
Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque? Radio-Canada

Au Canada, plus de 600 000 personnes souffrent d’insuffisance cardiaque et environ 1 personne sur 5 en sera atteinte à un moment ou l’autre de sa vie.

Cette maladie est responsable de 9 % des décès au pays (soit environ 22 000 par année), ce qui équivaut presque au nombre combiné de décès attribuables aux cancers du sein, colorectal, de la prostate et du pancréas.

L’insuffisance cardiaque constitue la cinquième cause de l’ensemble des hospitalisations au Canada et la deuxième cause d’hospitalisation chez les patients âgés de plus de 65 ans.

À lire aussi :

Share
Catégories : Santé, Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*