Deux outils numériques interactifs lancés par Canopy Growth et ses partenaires pour outiller les familles, les jeunes et autres influenceurs de la jeunesse sur la consommation responsable du cannabis. Crédit : Istock.

Consommation responsable du cannabis : posez vos questions à un agent en ligne

Share

C’est grâce aux efforts conjugués de trois partenaires que cet outil a été mis en ligne, en même temps qu’une messagerie texte. Ils ont fait appel à l’intelligence artificielle pour aiguiller la population sur la façon de consommer de façon responsable le cannabis récréatif partout au pays.

La santé des jeunes au centre de la stratégie

Une nouvelle page du partenariat s’ouvre avec le lancement des deux outils pédagogiques numériques, qui vont jouer un rôle de premier plan.

Voici les partenaires :

  • Canopy Growth : industrie du domaine du cannabis et du chanvre;
  • Parent Action on Drugs (PAD) : organisme de bienfaisance qui se préoccupe de la consommation de la drogue chez les jeunes;
  • Canadian students for Sensible Drug Policy (CSSDP) : réseau national communautaire composé d’étudiants préoccupés par l’impact sur les communautés des politiques sur les drogues.

L’ agent est dénommé « Weed Like To Know » et de la messagerie texte « What’s With Weed ».

Aborder la consommation du cannabis en famille en se servant d’outils interactifs en ligne. Crédit : iStock

Bien que la question de la santé en lien avec la consommation précoce du cannabis divise toujours la communauté scientifique, plusieurs mises en garde sont formulées, en ce qui a trait aux effets lorsqu’on en consomme à un jeune âge, compte tenu des dommages possibles pour le cerveau des enfants.

Lors de la légalisation, le fédéral a proscrit toute consommation avant l’âge de 18 ans, alors qu’ailleurs au pays, au Québec par exemple, le gouvernement caquiste a longtemps prôné l’idée de repousser cet âge à 21 ans, pour préserver la santé des jeunes.

Le lancement d’un robot conversationnel vise à inclure la société dans les efforts pour mettre les jeunes à l’abri des dangers de la consommation précoce. Les parents et leurs enfants, ainsi que toute personne intervenant auprès des jeunes, pourront s’en servir pour trouver des réponses à certaines de leurs préoccupations.

Le robot interactif est en effet outillé pour intervenir dans le dialogue entre les parents et leurs adolescents, entre les jeunes et les intervenants. Il répondra aux préoccupations nécessitant un éclairage spécifique.

Les concepteurs de ce robot proviennent de Massively, une entreprise du domaine de l’intelligence artificielle. Ils ont imaginé des activités, dont des charades et des questionnaires, entre autres, pour faciliter l’accès des usagers, en fonction de leur âge, aux données susceptibles de les intéresser.

L’interaction se fait par ordinateur, tablette ou téléphone intelligent, sur le site de PAD, ou sur Facebook, Messenger et Twitter.

Le deuxième outil, What’s With Weed, se positionne davantage comme un outil éducatif pour adolescents et jeunes adultes (15-21 ans). Ils doivent s’abonner sur le site pour pouvoir interagir, à travers la messagerie texte, avec cet outil, sur des thèmes en lien avec la consommation du cannabis (lois, dangers potentiels, consommation sécuritaire, réduction des dangers, arrêt de la consommation, etc.).

Avec des informations de Canopy Growth Corporation

Sur le même sujet

François Legault pense qu'il réussira à freiner la consommation de cannabis chez les jeunes en augmentant l'âge légal à 21 ans. Mathieu Nadon en discute avec Renée Amyot, conseillère municipale et présidente de la Commission Gatineau, Ville en santé, qui pilote le dossier du cannabis.
Share
Catégories : Société
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

*