Philip FONG / AFP

Les 300 000 Canadiens qui vivent à Hong Kong sont invités à la prudence

Share

Hong Kong continuait ce week-end d’être paralysée par des marées de protestataires qui avaient même provoqué, vendredi, l’annulation de vols au célèbre aéroport international.

Le hall des arrivées du principal terminal de l’aéroport de Hong Kong est depuis vendredi le théâtre d’un impressionnant sit-in. PHOTO : REUTERS / TYRONE SIU

Lors de ce dixième week-end de manifestation, les affrontements ont paru se durcir, un journaliste de Reuters présent sur place signalant de nombreux feux dans les rues et une utilisation intensive des gaz lacrymogènes.

Depuis le début des manifestations en juin, plus de 600 personnes ont ainsi été arrêtées.

De nouveaux heurts ont opposé manifestants et forces de l’ordre dimanche dans le quartier Sham Shui Po à Hong Kong. PHOTO : REUTERS / TYRONE SIU

L’escalade des émeutes et la réaction de la Chine

Dans un avis transmis jeudi et renouvelé vendredi dernier, Affaires mondiales Canada explique que les conditions de sécurité à Hong Kong pourraient changer rapidement.

Les voyageurs canadiens et par extension les 300 000 Canadiens vivant à Hong Kong sont donc invités à être prudents en tout temps et à surveiller les médias locaux.

Alors que le Canada invite ses ressortissants dans la région à la prudence, la planète retient son souffle et attend de voir comment réagiront les autorités locales du territoire chinois et ultimement les dirigeants à Pékin…

Photo: Isaac Lawrence Agence France-Presse

Le chaos se poursuit à Hong Kong depuis le 9 juin

Hong Kong connaît sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à Pékin par Londres en 1997, avec une vague de manifestations parfois violentes depuis deux mois

Au début, des Hongkongais manifestaient contre le projet de loi sur l’extradition qui aurait pu envoyer des suspects en Chine continentale pour y être jugé et emprisonné.

La législation a depuis été suspendue, mais les protestations se sont transformées en appels à des réformes démocratiques, à la démission de la chef de l’exécutif Carrie Lam et à des enquêtes sur les allégations d’abus de la police.

Les manifestants prodémocratie ne lâchent pas prise à Hong Kong. Le récit de Jean-Michel Leprince

Avec les informations de Reuters et CBC

LISEZ AUSSI : 10e visite consulaire pour le Canadien Michael Kovrig détenu en Chine

Michael Kovrig est conseiller pour l’organisme International Crisis Group (image prise à partir d’une vidéo en mars 2018). PHOTO : THE ASSOCIATED PRESS

RCI avec l’Agence France-Presse et la contribution d’Alexandra Szacka, Frank Desoer, Claude Bernatchez et Stéphan Bureau de Radio-Canada

En complément

Une résidente de Hong Kong qui avait aidé l’Américain Edward Snowden à s’enfuir se réfugie à Montréal – RCI 

La Chine tisse une nouvelle route de la soie électronique, mais à quel prix? – RCI 

Le Canada demande à la Chine de fermer ses camps d’internement pour musulmans – RCI 

Share
Catégories : Immigration et Réfugiés, International, Politique
Mots-clés : , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*