Eric Girard, ministre des Finances du Québec. Crédit photo: La Presse canadienne/Jacques Boissinot.

Crédit des Québécois : légiférer pour mieux protéger

La récente fuite de données à l’institution financière Desjardins, au Québec, incite le gouvernement Legault à agir afin d’encadrer les agences de crédit pour assurer une meilleure protection des données personnelles.

Éric Girard, ministre des Finances du Québec, envisage de déposer un projet de loi qui permettrait aux Québécois de verrouiller leur dossier de crédit à Equifax et à TransUnion.

Le Québec est l’unique province canadienne où les citoyens ne peuvent pas protéger l’accès à leurs dossiers de crédit.

Une fois adoptée, la législation permettrait à une personne de bloquer les demandes de vérification, une façon d’empêcher des fraudeurs de faire davantage de dommages.

Le ministre Girard croit que la gestion de la fuite de données personnelles de Desjardins a été adéquate. L’institution financière collabore avec l’Autorité des marchés financiers qui est sous l’égide du ministère des Finances.

Avec les informations de Radio-Canada

En complément

Catégories : Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.