Des employés et des cadres prêts à acheter Groupe Capitales Médias

Les travailleurs des 6 quotidiens du Groupe Capitales Médias (GCM) ont signifié leur intérêt jeudi à se porter acquéreur du groupe de presse qui est à l’abri de ses créanciers depuis le mois d’août dernier.

C’est sous la forme d’une coopérative et après la mise sur pied d’un comité provisoire que les 350 employés ont indiqué au syndic PricewaterhouseCoopers leur intention de déposer une offre pour GCM, dont le siège social est à Québec.

Ils affirment avoir obtenu des engagements supérieurs à deux millions de dollars afin de déposer une offre pour l’ensemble des quotidiens, soit Le Soleil, La Tribune, La Voix de l’Est, Le Droit, Le Nouvelliste et Le Quotidien.

Le comité provisoire a reçu le soutien de la Fédération nationale des communications de la CSN et du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité.

Le syndic PwC présentera à la Cour supérieure du Québec, d’ici le 6 novembre, l’offre la plus avantageuse parmi toutes celles déposées avant le 25 octobre.

GCM a obtenu une aide d’urgence de 5 millions du gouvernement du Québec à la fin de l’été.

Avec les informations de Radio-Canada et La Presse canadienne

En complément

Catégories : Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.