La place des femmes en théâtre : chantier féministe (Espace Go)

Théâtre et parité homme-femme : un constat et des recommandations

« Une femme qui prend la parole et met en scène le monde sur les plateaux de théâtre, c’est loin d’être un acte impartial. »

Ginette Noiseux, directrice générale et artistique du Théâtre Espace Go

En 2016, le mouvement des Femmes pour l’Équité en Théâtre soulignait une triste réalité, celle de la profonde inégalité homme-femme dans le milieu théâtral au Québec.

Dans la foulée de ce constat, trois années plus tard et après plusieurs consultations, le Chantier féministe 2019 rend public mardi son rapport.

(Espace Go)

Le rideau de verre

Faisant allusion au plafond de verre, cette expression est apparue aux États-Unis à la fin des années 1970. Elle désigne le fait que les niveaux supérieurs des hiérarchies des entreprises ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes, lire ici les femmes, une notion présente dans le film d’Elia Kazan, Le mur invisible.  

Le rapport du Chantier féministe 2019 offre certaines pistes dans ses recommandations pour arriver à faire tomber ce rideau de verre.

Constat

De 2012 à 2017, il y a eu 151 pièces en français montées et présentées sur scène à Montréal et à Québec.

Seulement 19 % des textes avaient été écrits par des femmes. La même statistique s’applique pour ce qui est de la mise en scène.

Atteindre la parité

Afin de freiner cette tendance et d’atteindre une parité tant en ce qui a trait à la présentation d’œuvres écrites par des femmes qu’à la mise en scène, Chantier féministe 2019 suggère notamment de créer des comités féministes au sein des conseils des arts, canadien, québécois, montréalais, etc.

Il faudrait aussi colliger de plus près les données sur la parité au moment de financer des productions. Songeons ici à des critères d’équilibre lors de l’attribution de deniers publics.    

Des prix

Autre recommandation, le rapport propose d’une part que l’on crée un prix récompensant les œuvres et réalisations de créatrices de théâtre et d’autre part que l’on se penche sur une réforme de ce qui existe.

Les prix en théâtre au Québec

Prix de la meilleure mise en scène (récompense le travail admirable d’un metteur en scène, ou d’une metteuse en scène, tant dans la conception générale d’un spectacle que dans la direction des interprètes);

Prix Janine-Angers (salue la performance marquante d’un ou d’une interprète dans un rôle de soutien);

Prix Paul-Hébert (récompense un comédien, ou une comédienne, qui a offert une interprétation remarquable dans un premier rôle.

Prix Bernard-Bonnier (remis à un musicien ou une musicienne, pour un environnement sonore mémorable);

Prix Jacques-Pelletier (récompense un travail admirable en éclairage, maquillage, marionnette ou vidéo);

Prix Nicky-Roy (souligne un jeune talent particulièrement prometteur);

Prix du meilleur texte original (récompense un auteur ou une autrice dont le texte original s’est fortement démarqué).

Prix du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec (décerné à un artiste dont la conception des costumes est jugée remarquable).

Prix Paul-Bussières (décerné à un ou une scénographe dont l’environnement théâtral s’est fortement démarqué).

Source : Le Trident, théâtre de la Capitale

En fait, il n’y a qu’un seul autre prix qui porte le nom d’une grande dame du théâtre, le prix Denise-Pelletier.

« Quel que soit l’angle sous lequel sont regardées les données, les femmes continuent d’être largement sous-représentées dans l’espace de la création théâtrale des scènes montréalaises et québécoises francophones. »

Marie-Ève Milot, codirectrice artistique du Théâtre de l’Affamée et représentante des Femmes pour l’équité en théâtre (F.E.T.).

Lors du dévoilement du rapport, on a annoncé la création d’un nouveau prix, le prix Jovette-Marchessault, doté d’une bourse de 20 000 $.

Plus :

Jovette Marchessault (Encyclopédie canadienne)

Denise Pelletier (Université de Sherbrooke/ Bilan du siècle)

La place des femmes en théâtre : chantier féministe. (Espace Go)

Catégories : Arts et spectacles, Histoire, Politique, Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.