La Canadienne Bianca Andreescu pose pour les photographes au « Top of the Rock » au sommet du Rockefeller Center à New York, le 8 septembre 2019. Crédit photo: Mike Stobe/Getty Images.

Bianca Andreescu est l’athlète canadienne de l’année

La jeune étoile du tennis a remporté le trophée Lou Marsh remis à l’athlète de l’année au pays.

Il s’agit d’une première au Canada pour une joueuse ou un joueur de tennis de se voir décerner cet honneur.

Originaire de la ville de Mississauga en Ontario, elle est devenue la première canadienne à gagner un titre du grand chelem en septembre dernier aux Internationaux des États-Unis contre l’Américaine Serena Williams.

Un exploit réalisé à l’âge de 19 ans après une année exceptionnelle alors qu’elle s’est imposée à la Coupe Rogers à Toronto cet été et aussi au tournoi d’Indian Wells aux États-Unis en mars dernier.

Andreescu a totalisé des gains en bourses de plus 6,5 millions $ américains et occupe le 5e rang de la WTA. Elle n’était que 152e au début de 2019.

Qu’est-ce que le trophée Lou Marsh?

Il a été créé pour marquer la carrière de Lou Marsh, un ancien athlète, arbitre et pionnier du journalisme au Canada.

Le trophée est remis chaque année par le quotidien Toronto Star et la personne qui le reçoit est sélectionnée par des journalistes sportifs du pays.

Avec les informations de La Presse canadienne et Radio Canada Sports.

En complément

Bianca Andreescu, nouvelle star internationale du tennis

Catégories : Histoire, Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.