Chaque année, le NORAD nomme les pilotes, les techniciens de maintenance et les pisteurs de CF-18 Hornet qui seront chargés de surveiller et d'escorter le Père Noël au cours de son voyage magique dans l'espace aérien canadien. Photo de la caporale Claudia Cote-Pellerin (Photo : CANR)

Suivre le voyage du père Noël en temps réel avec le NORAD

Les fêtes de Noël seront bien différentes pour de nombreux Canadiens cette année, mais pas pour les agents et les volontaires du centre de commandement du NORAD. 

Comme chaque année depuis 65 ans, le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) passe la journée du 24 décembre à suivre le père Noël et ses rennes dans son grand voyage autour du globe.

Installé sur la base aérienne de Peterson à Colorado Springs, NORAD est un commandement binational américain et canadien chargé de la surveillance des activités aérospatiales et maritimes en Amérique du Nord, ainsi que de la surveillance des activités aérospatiales dans le monde.

« En utilisant les puissants systèmes de radar et de satellite du Système d’alerte du Nord, nous sommes capables de voir dans le Nord mieux que jamais, ce qui nous permet de suivre le père Noël plus précisément, lui assurant un voyage sûr dans l’espace aérien nord-américain ».Eric Kenny, commandant de la région canadienne du NORAD

La veille de Noël, le NORAD propose au public de suivre le trajet du personnage préféré des enfants sur son site web pendant qu’il dépose des cadeaux dans toutes les chaumières, même celles les plus isolées.

« Le site web propose également des jeux, de la musique de vacances, des films et bien d’autres choses encore », écrit Microsoft, dont les ingénieurs s’occupent de la maintenance du site.  »

« Il est disponible en anglais, français, espagnol, allemand, italien, japonais, portugais et chinois. En outre, le NORAD utilisera sa nouvelle application de suivi du père Noël et ses réseaux sociaux pour publier des mises à jour tout au long de la soirée. »

Cette année, le Commandement a également mis en place une option pour clavarder afin de répondre à toutes les questions que l’on peut se poser sur le voyage du père Noël comme : « Y a-t-il un grand bidon de désinfectant pour les mains à bord du traîneau? » Réponse : « Le père Noël prend toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de tous lorsqu’il distribue les cadeaux. »

La pandémie de COVID-19 a tout de même des répercussions sur la 65e édition du « NORAD traque le père Noël ».

En temps normal, près de 1500 volontaires, un mélange de civils et de militaires, répondent aux appels des enfants. Toutefois, avec les risques liés à la transmission du coronavirus, il y a moins de volontaires cette année et tous doivent porter un masque.

Les appelants qui ne peuvent pas joindre un opérateur en direct au 1 877 HI-NORAD (1 877 446-6723) entendront tout de même une mise à jour enregistrée sur l’emplacement exact du père Noël.

Un père Noël canadien

Selon le gouvernement canadien, le père Noël vit au Canada.

Il a été officiellement déclaré citoyen à part entière en 2008 par le ministère de l’Immigration et a reçu un passeport en 2013.

Voilà pourquoi le ministre canadien des Transports, Marc Garneau, est celui qui autorise le décollage du traîneau.

Selon les données du NORAD, qui sont actualisées en temps réel, le père Noël livre environ un million de cadeaux toutes les 12 secondes. Cela signifie qu’il a déjà distribué deux milliards de cadeaux au cours des huit premières heures de son voyage.

Le compte Twitter de l’organisation affirme que « le père Noël vole vite ». En fait, il est même plus rapide que la vitesse du son, environ 343 m/s!

Comment le NORAD a-t-il fini par suivre le père Noël?

Tout a commencé en 1955 par une petite erreur dans une publicité d’un journal local.

L’annonce de Sears et Roebuck qui a conduit au NORAD à traquer le père Noël. (Photo : Affaires publiques du NORAD)

La veille de Noël, un magasin Sears local de Colorado Springs a diffusé une publicité informant les enfants qu’ils pouvaient appeler le père Noël directement. Sauf que le numéro de téléphone indiqué dans l’annonce était mal imprimé.

En fait, ce numéro menait en réalité au centre d’opérations du Commandement de la défense aérienne continentale, le prédécesseur du NORAD.

Au lieu de joindre le père Noël, c’était le commandant d’équipage en service, le colonel Harry Shoup, de l’armée de l’air américaine, qui a répondu au téléphone.

Réalisant que c’était une erreur, le colonel Shoup a tout de même assuré à l’enfant qu’il était le père Noël.

Il a alors chargé un officier de service de continuer à répondre aux appels.

« Ainsi, une tradition est née et s’est poursuivie lors de la création du NORAD en 1958, explique l’agence dans un communiqué de presse. Chaque année depuis, le NORAD a rapporté l’emplacement du père Noël le 24 décembre à des millions d’enfants et de familles. »

Des pères Noël différents?

Le NORAD n’est pas le seul à suivre le traîneau du père Noël. Google suit également son voyage.

Cependant, il semble y avoir un problème, car leur localisation diffère…

Rappelons également que le Canada n’est pas le seul pays qui prétend être le pays de résidence du père Noël. Rovaniemi, en Laponie finlandaise, est connu dans le monde entier pour accueillir son bureau.

En tout cas, ce qui est certain, c’est que le père Noël est bien suivi et soutenu pour réussir à distribuer ses milliards de cadeaux.

À lire aussi :

Le père Noël officiellement autorisé par Transports Canada à décoller

Les plus hautes instances de transport canadiennes ont officiellement donné le feu vert au père Noël pour qu’il décolle dans l’espace aérien national. C’est d’ailleurs le ministre Garneau lui-même qui a autorisé le décollage du traîneau magique dans une vidéo »

Catégories : Arts et divertissements, Internet, sciences et technologies, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.