Ottawa permet aux étudiants concernés d'obtenir un nouveau permis de 18 mois afin qu'ils puissent "rester au Canada, continuer à chercher un emploi et bâtir leur avenir ici". (Photo : iStock)

Ottawa permet aux étudiants étrangers de prolonger leur permis ouvert

Le ministre de l’Immigration, Marco Mendecino, a annoncé vendredi que les étudiants étrangers titulaires d’un permis postdiplôme expiré ou qui arrive à expiration pourront demander un autre permis de travail ouvert afin de rester au Canada. 

Prenant en compte les difficultés entraînées par la pandémie de COVID-19, Ottawa permet aux étudiants concernés d’obtenir un nouveau permis de 18 mois afin qu’ils puissent « rester au Canada, continuer à chercher un emploi et bâtir leur avenir ici ».

« Pour bon nombre de titulaires d’un permis de travail postdiplôme (PTPD), les interruptions et l’incertitude occasionnées par la pandémie ont compromis leurs chances d’acquérir l’expérience de travail adéquate à l’appui d’une demande de résidence permanente », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement. 

Le ministre rappelle notamment que les étudiants étrangers apportent « plus de 21 milliards de dollars par année » à l’économie canadienne. 

« Que ce soit en tant qu’infirmiers et infirmières travaillant en première ligne de la pandémie ou en tant que fondateurs de certaines des entreprises en démarrage les plus prometteuses, les étudiants étrangers redonnent aux communautés partout au Canada alors que nous poursuivons la lutte contre la pandémie », a déclaré M. Mendecino par voie de communiqué. 

« Leur statut est peut-être temporaire, mais les contributions des étudiants étrangers sont durables. […] Notre message aux étudiants et diplômés étrangers est simple : nous ne voulons pas seulement que vous fassiez vos études ici, nous voulons également que vous demeuriez ici. »Marco Mendecino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Pour présenter une demande, une personne daoit :

  • avoir un PTPD qui est arrivé à expiration le 30 janvier 2020 ou à une date ultérieure, ou un PTPD qui expire dans 4 mois ou moins suivant la date de présentation de leur demande ;
  • encore, se trouver au Canada ;
  • avoir un statut temporaire valide ou bien présenter une demande de rétablissement de son statut.

Les demandes pourront être présentées du 27 janvier au 27 juillet 2021.

L’importance de l’immigration

Les étudiants étrangers décidant de s’installer au Canada constituent une source de travail non négligeable dans un pays en manque criant de main-d’œuvre.

Leur expérience obtenue durant leurs études leur permet notamment d’avoir plus de chances d’obtenir une résidence permanente, souligne le gouvernement.

« Plus de 58 000 diplômés ont présenté une demande avec succès en vue d’immigrer au pays de façon permanente en 2019 », précise le communiqué. 

Rappelons qu’en 1971, il y avait 6,6 personnes en âge de travailler pour chaque personne âgée. Il y a présentement 3 travailleurs canadiens pour chaque retraité canadien, mais d’ici 2035, il n’y aura que 2 travailleurs pour chaque retraité.

Sans immigrants pour aider à répondre aux besoins d’une population vieillissante, ce seront les jeunes Canadiens qui devront par conséquent payer plus pour pouvoir offrir les mêmes prestations. 

À lire aussi :

Guide aux étudiants étrangers qui veulent venir au Canada en pleine pandémie

Le gouvernement canadien vient de publier en ligne un guide à l’intention des étudiants étrangers qui tente de venir au Canada malgré la pandémie. Les nouvelles directives importantes contenues dans ce guide reflètent les récentes déclarations du ministre canadien de »

Catégories : Immigration et Réfugiés, International
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.