Ti-Jean Carignan, le dernier des grands violoneux

Ti-Jean Carignan en concert à la fin des années 1970 | Archives de Radio-Canada

Ti-Jean Carignan en concert à la fin des années 1970 | Archives de Radio-Canada

Il s’appelait Jean Carignan, mais tous le connaissent encore comme Ti-Jean Carignan.

Était-il petit? L’histoire ne le dit pas, mais son héritage est grand.

À son décès à Montréal, en février 1988, le violoneux a laissé un riche répertoire issu du folklore canadien-français.

Portrait d’un virtuose dans le monde de la musique traditionnelle :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *