260 000 nouveaux Canadiens en 2014

260 000 nouveaux Canadiens en 2014
Photo Credit: IS / iStock

Quatre grands changements pour les immigrants au Canada en 2015

Share

Pour le meilleur et pour le pire la nature de l’immigration au Canada a changé sous le gouvernement conservateur de Stephen Harper et l’année 2015 apportera quatre nouveaux changements importants qui affecteront la vie de ceux qui choisissent d’immigrer au Canada.

Voici ces quatre changements d’immigration à surveiller en 2015:

1. Entrée express au Canada

À compter du 1er janvier, le Canada lance un nouveau système qui propose d’accélérer l’obtention de la résidence permanente au Canada. Le délais serait de moins de six mois pour les jeunes immigrants hautement qualifiés qui sont en mesure de combler des besoins spécifiques de main-d’œuvre au pays. La grande majorité des immigrants ne pourra plus ainsi venir au Canada grâce au principe unique du « premier arrivé, premier servi » comme ils ont pu le faire durant les vingt dernières années.

Sous ce régime de l’entrée express, le gouvernement fédéral agira comme « un entremetteur » entre les immigrants et les employeurs hautement qualifiés, et les immigrants présélectionnés par le Canada au tirage au sort seront invités à présenter une demande de résidence. Une offre d’emploi permanent de la part d’un employeur ou d’une province propulsera l’un de ces immigrants pleins de potentiel tout au haut de la liste des demandeurs de résidence.

Alors que les entreprises canadiennes se sont montrées en faveur d’un système qui agira comme une banque d’emplois adaptés à leurs besoins, certaines plus critiques affirment que les politiques d’immigration du Canada basculent en faveur de « l’opportunisme et d’un pragmatisme nu » et qu’elles manquent de « transparence », de « surveillance » ou « d’imputabilité » .

Le gouvernement a promis de publier des informations sur chaque tirage, y compris le score le plus bas des candidats à qui l’on offrira une résidence permanente. Le gouvernement continuera également d’insister pour que les employeurs prouvent qu’ils ont fait tous les efforts possibles au préalable pour embaucher de préférence un Canadien avant d’offrir un emploi permanent à un étranger.

2. Les soins de santé aux réfugiés

Le gouvernement canadien a temporairement rétabli il y a quelques semaines la couverture gratuite des soins de santé aux demandeurs d’asile après qu’une Cour fédérale ait conclu que les modifications précédentes apportées au régime de santé publique depuis 2012 étaient inconstitutionnelles. L’effet des coupes financières a été jugé par cette cour de justice comme étant « cruelle et inusitée ».

Trois groupes poursuivent toujours en ce moment le gouvernement en justice en raison de ces compressions et suppressions de services aux réfugiés : Médecins canadiens pour les soins aux réfugiés, l’Association canadienne des avocats des réfugiés et l’association Justice pour les enfants et les jeunes.

La Cour fédérale devrait entendre leur argument le 27 janvier prochain…

3. Loi sur la citoyenneté canadienne

À compter du 1er janvier 2015, la taxe administrative qui accompagne une demande de citoyenneté va augmenter pour la deuxième fois en moins d’un an pour atteindre 530 $ par adulte. Si un demandeur voit sa candidature rejetée, il ne peut demander un remboursement de cette taxe à l’immigration.

Sur la base des projections d’immigration du gouvernement pour 2015, la hausse de cette taxe pourrait injecter une somme additionnelle de 60 millions de dollars dans les coffres fédéraux.

C’est une bonne mesure fiscale pour un des États les plus riches au monde, mais ce ne l’est pas pour une proportion importante de demandeurs : rappelons que le revenu annuel moyen par habitant dans les 100 pays les plus pauvres de la planète est inférieur à 6000 $ par année.

4. Révocation de la citoyenneté

Le ministre de l’Immigration peut dorénavant révoquer la citoyenneté d’un nouveau Canadien si l’État juge cette personne coupable d’avoir pris les armes avec des groupes engagés dans un conflit armé contre le Canada ou si ces personnes ont été reconnues coupables de terrorisme, de haute trahison, de trahison, ou d’infractions d’espionnage.

La Gendarmerie Royale du Canada dit surveiller 93 individus jugés « à risque élevé » .

Plus tôt cette année dans un avis juridique, l’Association du Barreau canadien affirmait que les changements à la loi seraient « selon toute vraisemblance inconstitutionnels. »

Aide-mémoire…

  • 260 000 personnes ont obtenu leur citoyenneté canadienne en 2014, un nombre record dans l’histoire du pays.

Plus de détails

Immigration changes to watch for in 2015 – CBC News

Nos articles récents

Share
Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : Économie, Immigration et Réfugiés, International, Politique, Santé

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

5 comments on “Quatre grands changements pour les immigrants au Canada en 2015
  1. Yvonne dit :

    Bonjour
    comme etant je vais avoir 3 ans au Canada au mois d’octobre de cette annee. Est ce que je dois attendre 4 ans pour remplir l’application ? .
    Merci

  2. Cheaito Rima dit :

    Bonjour

    En fait, j’ai une question concernant la nouvelle loi de citoyennete

    Cette loi sera appliquee pour les nouveaux immigrants et les residents permanents?
    autrment di si je reside au Canada depui 2 ans d’une facon contibue, je dois attendre 1 an (selon l’ancienne loi) ou 2 ans (selon la nouvelle loi)?

    Merci

  3. mamady dit :

    Mais pourquoi vous expulsez les gens qui travaillent?ils cotisent pour le développement du pays.ils ne sont pas des criminels.et vous demandez les travailleurs qualifiés,y’a des millier de personnes que vous expulsez par ans

  4. mamady dit :

    Mais pourquoi vous expulsez les gens qui travaillent?ils cotisent pour le développement du pays.ils ne sont pas des criminels

  5. bensaid dit :

    comment pour aller aux canada.