Un couple dans un lit

A défaut de pouvoir trouver un environnement où il fait bon marcher, les Canadiens peuvent se tourner vers d'autres activités. L'activité sexuelle figure au nombre....
Photo Credit: iStockphoto

L’activité physique préférée des Canadiens n’est pas le sexe

Incroyable, mais vrais : les Canadiens dépenseraient collectivement plus de calories en marchant qu’en se livrant à toute autre activité physique.

Une étude menée par la firme de sondage Ipsos à Toronto vient de dévoiler les nouveaux chiffres sur le niveau d’activité physique des Canadiens et il appert que les Canadiens pratiquent en moyenne 4 formes d’activité physique différentes au cours d’une semaine typique et c’est celle de la marche qui est la préférée de la majorité.

L’enquête réalisée auprès de plus 16 000 ménages au Canada a permis de découvrir que la marche est selon les provinces l’exercice de prédilection de 36 % a 55 % des citoyens.

Mais, dans l’ensemble ne font pas suffisamment d’exercices physiques, toutes activités confondues. Seul, un adulte canadien sur cinq fait assez d’activité physique soit 150 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse par semaine, tel que recommandé par les Directives canadiennes en matière d’activité physique.

Écoutez

Pour brûler des calories, le sport passe avant le sexe au Canada.

Une autre étude canadienne publiée il y a un an et demi a mesuré la dépense énergétique et déclaré le sport grand gagnant .

Les travaux de chercheurs de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université de Montréal ont en effet révélé que les hommes et les femmes brûlent près de trois fois plus de calories en pratiquant un exercice physique qu’en ayant une relation sexuelle.

Pendant une séance de jogging de 30 minutes, des hommes ont en moyenne dépensé 9,2 calories par minute et les femmes 7,1 calories.

Lors d’un rapport sexuel d’environ 25 minutes, la dépense est tombée à 4,2 calories par minute pour les hommes et à 6,9 calories pour les femmes.

Faire l’amour à une intensité modérée demande plus d’effort énergétique que marcher à une vitesse de 4,8 km/h, mais pas autant qu’une séance de jogging. © IS/iStockphoto
Faire l’amour à une intensité modérée demande plus d’effort énergétique que marcher à une vitesse de 4,8 km/h, mais pas autant qu’une séance de jogging. © IS/iStockphoto

Comment on a pu mesurer… la dépense énergétique sexuelle

Les chercheurs en médecine sportive et en sexologie ont équipé 21 couples hétérosexuels de 18 à 35 ans d’un capteur mesurant la dépense énergétique.

Le chercheur Antony Karelis et ses collègues ont ainsi pu comparer les dépenses énergétiques hebdomadaires de chacune des personnes lors de leur entraînement (courir à une allure moyenne pendant 30 minutes) et au moment où elles avaient des relations sexuelles.

Ces rapports sexuels se déroulaient dans le cadre habituel quotidien de la maison plutôt qu’en laboratoire pour permettre des comportements plus naturels.

Les auteurs de ces travaux publiés dans la revue PLOS ONE ont ainsi pu comparer pour chacun la quantité de calories dépensées à la fois pendant la course et pendant le rapport sexuel.

Le saviez-vous?
Comment marcher comme des pingouins sur les trottoirs glacés canadiens

  • Gardez votre corps aussi détendu que possible, puis placez vos pieds à plus d’un pied de distance l’un de l’autre afin d’avoir une bonne base d’appui. Cela vous aidera à vous stabiliser pendant que vous marchez.
  • Ensuite, détendez vos genoux et ne les laissez pas se bloquer.
  • Si vous le pouvez, faites-les fléchir légèrement. Cela aidera à garder votre centre de gravité plus près du sol, ce qui stabilisera votre corps davantage.
  • Maintenant, faites un petit pas en plaçant tout votre pied à plat sur le sol.
  • Puis, déplacez votre poids très lentement sur ce pied et ramenez l’autre pied vers le premier en le déposant également à plat sur le sol. Maintenez une large base d’appui.
    Si vous marchez sur la glace, le ministère canadien de la Santé recommande aux Canadiens, peu importe leur âge, de ralentir et de penser à votre prochain mouvement.
    Si vous marchez sur la glace, le ministère canadien de la Santé recommande aux Canadiens, peu importe leur âge, de ralentir et de penser à votre prochain mouvement.

Avec les contributions de nos collègues de Radio-Canada : Martine Bordeleau au Manitoba; Line Boily à Toronto; Marie Villeneuve à Vancouver.

Pour en savoir plus…

Directives canadiennes en matière d’activité physique – CSEP

Activité physique – Agence de la santé publique du Canada

Guide d’activité physique pour les jeunes – PACE Canada

Mots-clés : , , ,
Publié dans : Santé, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*