Un médécin

Un médécin
Photo Credit: ©Joe Raedle/Getty Images

Le système de santé doit être repensé, selon l’Association médicale canadienne

Lors de sa 150e assemblée annuelle, l’Association médicale canadienne (AMC) affirme que des changements doivent être faits au sein du milieu sanitaire du pays pour répondre aux besoins des aînés de plus en plus nombreux.

Selon l’AMC, les soins aux aînés devraient être une priorité publique pour tous les gouvernements au Canada, et une stratégie pancanadienne est requise pour répondre à leurs besoins plus complexes et chroniques.

« Le nombre de personnes âgées susceptibles d’avoir besoin d’aide ou de soins doublera au cours des 30 prochaines années, et le Canada n’est pas prêt à faire face à la situation. Maintenir le statu quo, c’est prescrire la catastrophe. »Dr Laurent Marcoux, président de l'AMC

Réunis à Québec, les 600 médecins de partout au Canada se sont dits prêts à intensifier leurs efforts de représentation sur des enjeux critiques, notamment la consommation d’opioïdes et l’aide médicale à mourir.

Selon son communiqué officiel, l’AMC continuera à presser le gouvernement fédéral de diriger l’élaboration d’un système national de coordination pour répondre aux principales préoccupations touchant la santé des Canadiens.

« Une mosaïque de politiques provinciales ne fera que créer plus d’inégalités. L’AMC continuera de participer activement, comme spécialiste, à la discussion nationale sur les enjeux de la santé qui importent pour la population canadienne. La technologie ouvre de nouvelles frontières en médecine. Des avancées qui étaient inimaginables il y a quelques années sont maintenant à notre portée. Dans cette transformation radicale de nos pratiques, l’AMC restera partenaire des patients et des médecins en étant un moteur de collaboration et une source d’inspiration positive. »Dr Laurent Marcoux, président de l'AMC

Qu’est-ce que la crise des opioïdes?

C’est l’augmentation rapide des surdoses et de la mortalité liées aux opioïdes d’ordonnance et aux drogues illicites contenant une présence accrue de puissantes substances comme le fentanyl, de 50 à 100 fois plus fort que la morphine.

Le nombre croissant de surdoses et de morts causés par les opioïdes (analgésiques puissants) représente, selon le ministère de la Santé, une crise nationale de santé publique.

Les 18 et 19 novembre 2016, la ministre de la Santé a réuni ses partenaires pour les engager à une action commune. La Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier à la crise des opioïdes souligne l’engagement conjugué de plus de 30 organismes à réagir à cette crise. La déclaration a été publiée à la suite de la Conférence et du sommet sur les opioïdes.

L’état de la population vieillissante

En 2011, le nombre de citoyens âgés de 65 ans et plus atteignait un record historique avec 5 millions d’individus pour 14,8 % de la population canadienne.

De 2006 à 2011, les 60 à 64 ans ont enregistré une hausse de 29,1 %, et les 65 ans ou plus de 14,1 %. Et le nombre de centenaires a augmenté de 25,7 %.

Le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus est passé de 196 000 en 1981 à 492 000 en 2005 (augmentation de 151 %) et est estimé à 800 000 pour 2021 (augmentation additionnelle de 63 %). Plus que l’état actuel du vieillissement et de la plus grande longévité des aînés, ces chiffres montrent clairement l’accélération du vieillissement. Elle prendra effet à mesure que les baby-boomers, nés entre 1946 et 1965, atteindront l’âge de 65 ans, sachant que c’est en 2011 que les premiers boomers ont eu 65 ans au Canada.

Figure 2: Aînés par sous-groupe d’âge, pourcentage de la population totale 1921-2041

Source: Ministère de la santé du Canada

L’Institut du vieillissement du Canada, attaché aux Instituts de recherche en santé du Canada, a proposé une série de mesures, dont son Plan stratégique 2013-1018, pour répondre aux enjeux liés au vieillissement de la population canadienne.

Certaines de ces priorités sont reflétées dans les projets mis de l’avant par l’Institut, dont les initiatives :

  • sur la cognition et la mobilité des aînés;
  • sur des soins de santé adaptés;
  • l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement;
  • la Stratégie internationale de recherche concertée sur la maladie d’Alzheimer. 

Voici en image, les priorités du Plan stratégique de l’Institut du vieillissement du Canada :

L'AMC
Résultats de recherche d'images pour « association medicale canadienne »

L'Association médicale canadienne (AMC) partage son anniversaire avec la Confédération canadienne, puisqu'elle a aussi été créée en 1867.

Résultats de recherche d'images pour « association medicale canadienne »

L'AMC rassemble 85 000 médecins autour de questions nationales liées à la santé et à la médecine. Elle se vante que certains des changements les plus importants dans les politiques de santé au Canada ont eu lieu grâce à son implication directe dans les débats de société liés à la santé.

Mots-clés : , , ,
Publié dans : Santé, Société

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*