Cette photo d’un bus censé être rempli de femmes en burqas a été partagée sur un groupe Facebook d’anti-immigration en Norvège cet été et a provoquée l’indignation. (Capture Facebook)

Cette photo truquée d’un bus censé être rempli de femmes en burqas a été partagée sur un groupe Facebook d’anti-immigration en Norvège cet été et a provoquée l’indignation. (Capture Facebook)

Loi 62 sur la neutralité religieuse au Québec condamné par l’Ontario

Share

La première ministre de l’Ontario, la libérale Kathleen Wynne, condamne l’adoption de la Loi sur la neutralité religieuse au Québec.

Kathleen Wynne
Kathleen Wynne © Sean Kilpatrick/Canadian Press

Même si elle est très proche de son homologue québécois Philippe Couillard, un libéral lui aussi, elle juge que dans ce cas, il y a un désaccord fondamental sur la vision de la société.

Elle considère cette loi inacceptable, car elle est de nature à créer des divisions entre les communautés notamment musulmanes et la majorité des citoyens. « Comprendre, respecter et célébrer nos différences, c’est le fondement de la société inclusive et harmonieuse que nous chérissons tous », a-t-elle déclaré jeudi au parlement ontarien.

Le procureur général de l’Ontario, Yasir Naqvi Photo : La Presse canadienne/Frank Gunn
Le procureur général de l’Ontario, Yasir Naqvi Photo : La Presse canadienne/Frank Gunn

Rappelons que le jour de l’adoption de la loi 62 au Québec, mercredi, le procureur général de l’Ontario, Yasir Naqvi, avait proféré des commentaires sans équivoque.

« Nous respectons le droit des gens d’exprimer leurs croyances religieuses. Nous ne sommes pas d’accord avec la loi que le Québec a adoptée. Nous ne présenterons jamais une telle loi en Ontario », a déclaré M. Naqvi.

« À mon sens, il n’y a aucune possibilité où cette loi ne serait pas contestée en utilisant la Charte des droits et libertés », a-t-il ajouté.

Dans un rare geste de solidarité hier, les trois partis politiques à l’Assemblée législative de l’Ontario se sont levés pour dénoncer la loi 62 sur la neutralité religieuse. Une pratique d’autant plus inhabituelle qu’il est très rare pour l’Assemblée législative d’une province de condamner une loi adoptée par une autre province.

Ce que dit la loi 62 

En vertu du projet de loi 62 adopté mercredi, les services doivent être donnés et reçus à visage découvert au Québec.

Une femme voilée devrait donc découvrir son visage en montant dans un autobus ou lors d’une consultation à l’hôpital.

Des médias étrangers comme la BBC et Deutsche Welle ont rapporté la nouvelle en affirmant que la burqa ou le niqab allaient être interdits à bord des autobus au Québec. Mais il n’est pas clair si tel est le cas, car les règlements accompagnant la nouvelle loi pourraient ne pas être connus avant un an.

Le premier ministre du Québec défend la différence québécoise

Philippe Couillard a défendu jeudi la différence québécoise, après les critiques essuyées par le projet de loi sur la neutralité religieuse non seulement au Canada, mais aussi à l’étranger.

Selon le chef québécois, une « large majorité » est d’accord sur le fait qu’on doit se parler et communiquer à visage découvert, particulièrement dans les services publics, et que les demandes d’accommodement religieux doivent être encadrées.

« C’est la façon dont le Québec veut développer sa société. Je comprends qu’il peut y avoir des différences, mais le Québec est dans les faits une société différente. »

«On essaie de faire des raccourcis et c’est normal, mais je rappellerais qu’en Europe, plusieurs pays sont allés beaucoup plus loin dans les interdictions et ce n’est pas le cas du Québec, pas question de légiférer sur l’espace public», a-t-il déclaré dans un point de presse en marge de l’inauguration de la centrale Romaine-3.PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE
«On essaie de faire des raccourcis et c’est normal, mais je rappellerais qu’en Europe, plusieurs pays sont allés beaucoup plus loin dans les interdictions et ce n’est pas le cas du Québec, pas question de légiférer sur l’espace public», a-t-il déclaré dans un point de presse en marge de l’inauguration de la centrale Romaine-3.PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

L’image du Québec à l’extérieur de ses frontières

Interrogé quant à savoir s’il s’inquiétait pour l’image du Québec à l’étranger, le premier ministre n’a pas semblé préoccupé. « On essaie de faire des raccourcis et c’est normal, mais je rappellerais qu’en Europe, plusieurs pays sont allés beaucoup plus loin dans les interdictions et ce n’est pas le cas du Québec, pas question de légiférer sur l’espace public », a-t-il dit dans un point de presse en marge de l’inauguration de la centrale Romaine-3.

M. Couillard a aussi balayé de la main les critiques ontariennes. « Ça montre qu’il y a des différences dans la façon dont nos sociétés voient ces choses, ou comment ça se passe dans les autres sociétés », a-t-il mentionné.

Lisez la suite…
Loi sur la neutralité religieuse : cocon vide ou racisme à peine voilé?

Pour plusieurs, la loi va trop loin, car trop lâchement écrite selon eux, elle laisse libre-cours aux interprétations et pourrait favoriser une autre campagne de dénigrement populiste et raciste contre notamment les femmes musulmanes. (Ryan Remiorz / Presse canadienne)

Pour plusieurs, la loi va trop loin, car trop lâchement écrite selon eux, elle laisse libre-cours aux interprétations et pourrait favoriser une autre campagne de dénigrement populiste et raciste contre notamment les femmes musulmanes. (Ryan Remiorz / Presse canadienne)

RCI avec La Presse canadienne et les informations de Julie-Anne Lamoureux de Radio-Canada

En complément

Fin du voile intégral dans les autobus québécois : une loi illégale? RCI

Les trois partis en Ontario condamnent la loi québécoise sur la neutralité religieuse – Radio-Canada 

L’Ontario fustige la loi sur la neutralité religieuse du Québec – RCI 

Share
Mots-clés : , , , , ,
Publié dans : International, Politique

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

5 comments on “Loi 62 sur la neutralité religieuse au Québec condamné par l’Ontario
  1. Luc Bazinet dit :

    Que la première ministre de l’Ontario règle tous les problème qu’il y a dans sa province avant de tenter de s’immiscer dans les affaires du Québec!!!

  2. M-France dit :

    Je crois que toutes ces questions au sujet de la loi sur la neutralité religieuse et le port du niquab est devenu ridicule. On ne devrait pas à avoir à faire des lois et investir autant de temps et d’argent . Si ces gens choisissent de vivre ici, ils se doivent de vivre ici et suivre les lois et non le contraire. Quand on va dans leurs pays, on respecte les lois et la culture et on s’adapte. Alors pourquoi arrivent-ils ici et doit-on modifier nos lois, nos coutumes, enlever nos symboles religieux pour les accommoder? Tout à fait ridicule!!!!!
    Je suis d’avis que les immigrants demeurent des immigrants et se doivent de respecter la culture et le pays dans lequel ils choisissent d’immigrer plutôt que de nous s’adapter.
    En Europe et plusieurs autres pays sont allés beaucoup plus loin dans les interdictions et ce n’est pas le cas du Québec qui selon moi devrait prendre la même position que les autres pays et interdire le port du voile et niquab sinon , il y a amende. Je crois sincèrement que nous devons protéger notre culture, nos coutumes en tant que canadien. On ne devrait pas avoir à changer et s’adapter aux cultures étrangères mais bien le contraire . Ils doivent s’adapter à nous. Pourtant je ne suis pas raciste mais tout ceci est juste une question de logique et bon sens!!!

    • olivier dit :

      Je peux comprendre votre point de vu, mais le pourcentage de québécois musulmans est d’environ 3% je ne connais pas la proportion de personnes qui portent le voile mais si tu en vois une tu peux aller t’acheter un 6/49. Sans blague je ne crois pas que notre culture est en jeu. Au même titre que lorsque vous croisez un punk qui n’a probablement pas les mêmes valeurs que vous, vous faites que regarder ailleurs. Vous pouvez faire pareil. Je suis ouvert au dialogue si vous voulez en parler

  3. Rene Albert dit :

    Et moi je condamne les Liberaux d’Ontario pour avoir fait un vraie fiasco des reseaux electriques.

  4. Jean-Yves Levesque dit :

    Quand une loi est autant contesté Trudeau,Codère,l’Ontario;il n’y a que Couillard et les libéraux majoritaires pour se féliciter .LA RÉALITÉ,C’EST UNE TRÈS MAUVAISE LOI INUTILE.