Naheed Nenshi a été choisi parmi plus de 25 autres finalistes pour cet honneur : « tout ce que j’essaie de faire est d'être très authentique, d'être vrai .»
Photo Credit: PC / Jeff McIntosh

Le maire musulman de Calgary est jugé le meilleur maire au monde

Share

Fils d’Africains, Naheed Nenshi est sur le toit du monde depuis quelques jours.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, le premier musulman à devenir maire d’une grande ville nord-américaine, vient d’être nommé au début de février le meilleur maire au monde 2014 par la fondation World Mayor. 

La fondation World Mayor reconnaît notamment son travail exemplaire et protecteur pendant les inondations de sa ville en juin 2013 et lors de la tempête de neige de septembre 2014 qui avait plongé dans le noir pendant plusieurs jours presque tout le centre-ville de la quatrième plus grande agglomération canadienne.

Écoutez
Le centre-ville de Calgary inondé, le 22 juin 2013
Le centre-ville de Calgary inondé, le 22 juin 2013 © PC/JONATHAN HAYWARD

Naheed Nenshi a battu près d’un millier d’autres maires dans le monde entier

Le prix a été attribué à Naheed Nenshi après un long processus qui a d’abord vu 933 maires choisis par le public. Les organisateurs du projet ont ensuite sélectionné 121 maires puis une plus petite liste de 26 noms.

Naheed Nenshi est arrivé en tête devant le maire de Ghent en Belgique, Daniël Termont, et la mairesse de Surabaya en Indonésie, Tri Rismaharini.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, lors du Stampede de Calgary. Il  est né à Toronto, mais il a grandi à Calgary. Il est le fils de parents tanzaniens qui ont immigré au Canada il y a 43 ans.
Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, lors du Stampede de Calgary. Il est né à Toronto, mais il a grandi à Calgary. Il est le fils de parents tanzaniens qui ont immigré au Canada il y a 43 ans. © PC/Jeff McIntosh

Contre vents et marées, il a su imposer son style 

On aurait aussi pu ajouter à ce titre du meilleur maire au monde celui de « maire le plus populaire ».

Quatre ans après sa « révolution mauve » et son élection à la tête de sa ville de 2 millions d’habitants, les sondages lui accordent encore régulièrement une approbation populaire se situant dans les 70 à 75 %

Lors de sa campagne électorale en 2010, le quartier général de Naheed Nenshia avait pourtant été la cible de vandales, le 11 septembre, date d’anniversaire des attentats terroristes organisés par Al Qaïda aux États-Unis.

Plusieurs de ses panneaux publicitaires avaient aussi été abîmés ou volés. « Une communauté qui ferme les yeux sur de tels actes, en particulier en une journée si importante, n’est pas le type de Calgary que je souhaite », avait-il expliqué à l’époque.

Victime de vandalisme en 2010.
Victime de vandalisme en 2010.

Aide-mémoire…

  • Le concours du meilleur maire a été conçu en 2004 par la fondation World Mayor et le prix du meilleur maire est décerné tous les deux ans à un maire qui a développé et réalisé une vision pour la vie urbaine qui est pertinente pour les autres à travers le monde.
  • Ce prix vise à rehausser le profil des maires dans le monde entier en honorant ceux qui ont servi leur collectivité et en gouvernant ouvertement et honnêtement

La liste finale des 10 meilleurs maires au monde en 2014

          1. Naheed Nenshi, Calgary, Canada
          2. Daniël Tremont, Ghent, Belgique
          3. Tri Rismaharini, Surabaya, Indonésie
          4. Carlos Ocariz, Sucre, Venezuela
          5. Jed Patrick Mabilog, Iloilo, Philippines
          6. Albrecht Schröter, Jena, Allemagne
          7. Annise Parker, Houston, États-Unis
          8. Yiannis Boutaris, Thessaloniki, Grèce
          9. Giusy Nicolini, Lampedusa, Italie
          10. Aziz Kocaoglu, Izmir, Turquie

Plus de détails

Le meilleur maire du monde est un Canadien musulman – France 24

Naheed Nenshi awarded 2014 World Mayor Prize – CBC News

Calgary Mayor Naheed Nenshi – reassuring presence during city’s flooding – Radio Canada International

Share
Catégories : International, Politique, Religion
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

Un commentaire pour «Le maire musulman de Calgary est jugé le meilleur maire au monde»
  1. Avatar Patrick Grenier dit :

    Pourquoi vous dites le meilleur maire au monde est un maire musulmans en réalité rien à foutre qu il soit juuf catholique ou appartement à une secte ou hétéro ou transsexuelle