Un habitant de l'île de Java prend en photo l'éruption du mont Kelud.

Un habitant de l'île de Java prend en photo l'éruption du mont Kelud en février 2014.
Photo Credit: AFP / JUNI KRISWANTO

Accusé de terrorisme, il voulait déclencher l’éruption d’un volcan

Un homme qui subit son procès au Canada pour complot terroriste contre un train avait en tête un projet encore plus explosif.

Un homme accusé d’avoir comploté pour faire dérailler un train de passagers canadien de la compagnie Via Rail avait également songé à déclencher une éruption volcanique catastrophique aux États-Unis.

Cette révélation surprenante est le fruit d’une enquête réalisée par le FBI et communiqué en cour mardi à Toronto dans le cadre du procès de Chiheb Esseghaïer, un des deux hommes arrêtés a la suite d’une longue enquête réalisée conjointement par les autorités canadiennes et américaines.

null
Chiheb Esseghaïer © CBC News

Révélations étonnantes du FBI

Témoignant pour une troisième semaine, un agent du FBI infiltré dans le club d’amis des deux présumés terroristes affirme que Chiheb Esseghaïer a réfléchi sérieusement à la possibilité de faire éclater le volcan dans le parc national de Yellowstone.

Esseghaïer, qui est accusé de diverses infractions liées au terrorisme avec son coaccusé Raed Jaser, avait parlé de la « mort et de la destruction » qu’une telle explosion pourrait causer.

Le Montréalais originaire de la Tunisie était « très passionné » selon le FBI par l’idée de faire exploser ce volcan dans le parc américain qui chevauche les frontières du Wyoming de l’Idaho et du Montana.

En fin de compte, cependant, il a réalisé que l’idée n’était pas réalisable et il se serait tourné en lieu et place vers le projet de faire exploser une bombe à bord d’un train de passagers canadien reliant les villes de Toronto et New York.

Le cratère Yellowstone menace la planète.

Le cratère Yellowstone menace la planète.

Le saviez-vous?

La dévastation serait brutale.

  • Dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, connu pour ses activités géothermiques, on a détecté dans les années 60 sous terre la présence d’un «super-v
  • Cette bombe à retardement traverse une bonne partie du parc sous la surface.
  • Cet espace paisible du Midwest américain abrite donc l’un des plus grands dangers géologiques du globe.
  • L’éruption en elle-même ferait disparaitre Yellowstone de la surface de la planète. Après, les gaz et les roches en fusion brûleraient tout sur leur passage.
  • Près de 87 000 personnes mourraient sur le champ.
  • En retombant, les cendres recouvriraient toute la côte ouest des États-Unis. Ce qui paralyserait l’approvisionnement alimentaire de la planète, selon les scientifiques.ob_ff3115_carte-usa-yellowstone

Ils prennent pour cible un train de passager de Via Rail

L’idée d’une attaque de train apparemment serait venue d’un homme non identifié rencontré pas Chiheb Esseghaïer en Iran et qui soi-disant avait des liens étroits avec les hauts dirigeants d’Al-Qaïda.

Selon le témoignage entendu au procès, l’objectif des terroristes était de couper environ cinq ou six mètres de voie – éventuellement en utilisant un laser de qualité militaire – de faire dérailler un train de passagers de Via Rail alors qu’il était en chemin vers Toronto à environ 19 h en soirée.

Un autre projet des terroristes aurait été d’empoisonner des militaires sur une base en ayant recours aux services d’un cuisinier musulman.

Le FBI a reconnu que ce complot d’empoisonnement était « un peu floue », affirmant qu’il n’était pas clair si c’était des soldats canadiens ou américains qui devaient en être la cible.

La police a arrêté les deux présumés terroristes en avril 2013.

Le contre-interrogatoire de l’agent se poursuivra mercredi.

Chiheb Esseghaier et Raed Jaser
Chiheb Esseghaier, à gauche, et Raed Jaser, au centre, font face à plusieurs accusations relatives à un présumé complot terroriste visant un train de passagers de VIA Rail. © CBC/Pam Davies

Aide-mémoire…

  • Via Rail Canada est une société de la Couronne fédérale qui assure le transport ferroviaire de personnes au Canada. Cette société n’est pas autorisée à faire le transport de marchandises.
  • Via Rail exploite actuellement 16 liaisons ferroviaires, reliant les grandes villes du pays.
  • Voyageurs (milliers) : 4 605
  • Coefficient moyen d’occupation des trains (%) : 59
  • Nombre d’employés : 3 109
  • Ponctualité des trains (%) : 75
    Un train de Via Rail près de la gare de Kingston.
    Un train de Via Rail près de la gare de Kingston en Ontario.

Pour en savoir plus

Via Rail plot: Accused considered triggering U.S. volcano, court hears – CBC News 

Rob Ford stupéfait d’apprendre qu’il aurait pu être la cible d’un attentat – Journal de Montréal 

Complot terroriste contre Via Rail : Esseghaier voulait déclencher l’éruption d’un volcan – Journal du Canada 

Accusations dans la tentative d’attentat à bord d’un train de passagers canadien – Radio Canada International

Catégories : Immigration et Réfugiés, International
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*