Un avion traverse le ciel

Un avion traverse le ciel
Photo Credit: iStockPhoto/stefanholm

Décote du dollar canadien : les vacances de proximité ont la cote

Share

Il appert qu’avec la déconfiture de la valeur de la devise canadienne, par rapport au dollar américain, plusieurs Québécois ont révisé leurs projets et choisissent des lieux de vacances beaux, bons et surtout moins chers.

Le dollar canadien tourne autour des valeurs de 77 à 78 cents US, un niveau qu’il n’avait pas touché depuis mars 2009, alors que le Canada se trouvait au beau milieu d’une récession.

Or, selon un sondage CAA-Québec réalisé en mai dernier et dont les résultats sont parus vers la mi-juillet, seulement 7% des vacanciers de cette province disaient avoir l’intention de visiter les États-Unis cet été, un recul majeur par rapport à l’an dernier alors que cette intention atteignait les 11 %.

« C’est ce qui nous a le plus sautés aux yeux. C’est directement lié à la chute du dollar. Les gens ont décidé de rester au Québec », dit Anne-Sophie Hamel, conseillère en communication pour CAA-Québec.

Une bonne affaire pour le secteur touristique de proximité

Avec un taux de change qui est à l’avantage des Américains, un plus grand nombre d’entre eux sont venus passer leurs vacances préestivales au Canada, mais les Canadiens semblent eux aussi se rabattre sur des destinations ou des activités locales.

Voilà qui expliquerait pourquoi le secteur touristique à Montréal vient de connaître son « meilleur printemps en 20 ans », selon ce qu’affirmait au début juillet l’organisme Tourisme Montréal.

Écoutez

Le saviez-vous?
Une enquête réalisée il y a quelque temps par le site Expedia.ca montrait que les Canadiens seraient heureux de profiter de deux fois plus de jours de congé annuel.

  • Selon cette enquête menée par le plus grand fournisseur de voyages en ligne au pays, les Canadiens profitent en moyenne de 17 jours de congé annuel, mais ils affirment qu’ils seraient en fait heureux d’en avoir 30!
  • Les employés dans les 30 principaux pays industrialisés bénéficient en tout en moyenne de 28 jours de vacances annuels.
  • C’est en Russie que l’on profite du plus grand nombre de jours de congé par année soit 40!
  • Outre la Russie, l’Italie, la Suède, la Finlande et la France figurent en tête du classement, avec au moins 35 jours de congé.
    Le Canada se classe au troisième rang des pays développés à garantir le moins de temps de vacances à ses citoyens. Il n’y a que le Japon et les États-Unis qui sont moins généreux que le Canada.
    Le Canada se classe au troisième rang des pays développés à garantir le moins de temps de vacances à ses citoyens. Il n’y a que le Japon et les États-Unis qui sont moins généreux que le Canada. © IS/iStock

Plus assez de temps pour les vacances et plus assez d’argent

En dehors du phénomène de la baisse de la valeur de notre devise cet été, il y a aussi certaines tendances lourdes qui viennent baliser le type de tourisme pratiqué par les Canadiens.

La tendance est dans la prise dorénavant de vacances plus courtes non par choix, mais par force, car ils n’auraient pas notamment les ressources financières pour prendre de longues vacances d’un mois ou plus a l’européenne par exemple.

Deux autres causes principales sont le surplus de travail ou le manque de ressources au travail pour assumer leurs responsabilités pendant une absence prolongée.

Et pourtant, des recherches indiquent que les Canadiens auraient besoin de plus congés. Une enquête mondiale menée par le cabinet-conseil Mercer a démontré que le Canada est le seul pays où les travailleurs préfèreraient obtenir de plus longs congés que des augmentations salariales.

Selon le plus récent sondage de la société CROP, les Québécois par exemple prennent de moins en moins de vacances d’été et parmi ceux qui s’en prévalent, 40 pour cent restent en contact avec le bureau, surtout chez les plus jeunes travailleurs.

Un sondage CROP commandé par l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés révèle que les Québécois prennent moins de vacances cet été.
Un sondage CROP commandé par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés révèle que les Québécois prennent moins de vacances cet été.

Avec la contribution de Rudy Desjardins, Dominique Arnoldi et Serge Olivier de Radio-Canada

Pour en savoir plus…

Where to travel with the falling Canadian dollar – CBC

Québec, 6e plus belle destination d’Amérique du Nord – Radio-Canada

Les croisières comme nouveau phare du tourisme québécois – RCI

Share
Catégories : International, Société
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*