Rencontre entre Justin Trudeau et Barack Obama     Photo : Radio-Canada

Rencontre entre Justin Trudeau et Barack Obama Photo : Radio-Canada

Réchauffement Canada-États-Unis sur le réchauffement climatique

Share

C’est un réchauffement politique historique dans la forme, mais aussi dans le fond sur la question de l’énorme pollution du méthane dans le secteur pétrolier et gazier à une échelle continentale.

Les étoiles américaines s’alignent donc à la feuille d’érable canadienne alors que le premier ministre Justin Trudeau est en visite officielle à Washington et que le Président Obama lui accorde l’essentiel de sa journée de jeudi.

D’une part, il y a un président américain en fin de course qui veut sceller son héritage sur le front environnemental et de l’autre il y a un premier ministre canadien qui en a fait sa priorité depuis son élection en octobre dernier.

Une stratégie continentale sur le climat et l’énergie est donc sortie des boîtes aujourd’hui jeudi lors d’une importante conférence de presse en fin de matinée où les deux hommes ont confirmé une entente pour réduire de 40 % les émissions de méthane du secteur gazier et pétrolier d’ici 2025.

Les deux leaders ont aussi annoncé une initiative historique pour protéger le climat dans l’Arctique, une zone que les deux pays se partagent au niveau de leur frontière commune séparant le territoire canadien du Yukon et l’état américain de l’Alaska.

Écoutez
Le premier ministre Trudeau aux côtés du président Obama à la Maison-Blanche. © Getty/AFP/MANDEL NGAN

Le premier ministre Trudeau aux côtés du président Obama à la Maison-Blanche. © Getty/AFP/MANDEL NGAN

Détails de l’engagement canado-américain de réduction de leurs émissions de méthane

Afin de respecter leurs engagements internationaux sur le climat pris lors de la conférence de Paris (COP21), les deux pays s’engagent à réduire leurs émissions de méthane liées à ce secteur de 40 à 45 % d’ici 2025, par rapport à leur niveau de 2012.

Le méthane, un composant clé du gaz naturel, est un puissant gaz à effet de serre, plus de vingt-cinq fois plus que le dioxyde de carbone (CO2).

Les émissions de méthane liées à l’exploitation du gaz et du pétrole aux États-Unis ont en fait baissé depuis 1990 de 16 %, mais elles pouvaient selon les spécialistes augmenter de plus de 25 % d’ici 2025 en l’absence d’efforts supplémentaires.

Selon la Maison-Blanche, les deux gouvernements présenteront dès le début de 2017 de nouvelles règles du jeu destinées à réduire les émissions de méthane.

Les deux pays annoncent aussi qu’ils se joignent à l’initiative Zero Routine Flaring 2030 de la Banque mondiale, qui vise à mettre fin d’ici 14 ans à la pratique consistant à brûler systématiquement le gaz à la torche sur les sites de production pétrolière.

Un rapprochement dans l’intérêt des deux leaders d’abord

Au milieu des flonflons protocolaires et des déclarations cérémoniales, certains se demandaient plus tôt cette semaine si la grande visibilité aux États-Unis même de cette visite officielle d’un jeune premier ministre canadien plein d’élan n’était pas due surtout au fait que le ton avait été si inamical entre Washington et le Canada lors des dix années du gouvernement conservateur de Stephen Harper.

Lisez : Trudeau, Obama talks wrap up with invitation for visit to Canada – CBC

Dans les faits, Justin Trudeau et Barack Obama ont semblé s’apprécier beaucoup personnellement dès leur premier tête à tête à Manille au mois de novembre dernier. Mais plus important : les deux hommes semblent très étroitement alignés politiquement. Écoutez notre reportage plus haut pour en savoir plus.

Justin Trudeau et Barack Obama à Manille le 19 novembre dernier. Crédit photo : Jonathan Ernst/Reuters

Justin Trudeau et Barack Obama à Manille le 19 novembre dernier. Crédit photo : Jonathan Ernst/Reuters

RCI avec des informations de La Presse Canadienne, AFP et de Manon Globensky ainsi que la contribution de Bis Petitpas, Marie Villeneuve, et Line Boily de Radio-Canada.

Sur le même thème

Mission internationale de Trudeau : redonner le Canada au monde – RCI

De Pierre Trudeau à Justin Trudeau, 45 ans de relations canadiennes avec la Chine – RCI 

Ce que Justin Trudeau dit dimanche aux Américains qui verront « 60 minutes » – RCI

Trudeau à Washington : quand l’éléphant s’intéresse à la souris – Radio-Canada 

Share
Catégories : Environnement, International, Politique
Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*