Le deuil et les pratiques funéraires modernes, des façons de faire plus en harmonie avec la nature
Photo Credit: Claudia Bérubé

Rites funéraires : repenser la façon de dire adieu en étant plus en harmonie avec la nature

Le deuil est un moment inéluctable de la vie. Nous naissons, nous vivons, nous mourons et nous laisserons des gens derrière nous.

C’est le grand cycle de la vie, nous avons connu le deuil, des gens le vivront quand viendra le moment de la fin de notre présence sur Terre.

Cela dit, la pratique traditionnelle, du moins en Occident, d’exposer le corps dans un cercueil, le temps que proches, connaissances, amis, collègues viennent offrir condoléances et soutiens signifie qu’il faut « préparer le corps ».

Les produits chimiques utilisés dans les pratiques usuelles se dispersent dans le sol lorsque le corps est mis en terre. D’où de la pollution.

Un souci de retour à la Terre vers des pratiques plus écoresponsables

Chez Memoria, on s’est interrogé sur la façon de faire pour arrimer respect de la nature et mémoire de l’être disparu.

Depuis peu, l’entreprise funéraire a lancé une gamme de produits novateurs, respectueux de l’environnement, et qui répondent aux besoins et aux désirs tant des familles que des défunts.

(Noémie Letu)

Urne botanique

(Noémie Letu)

Différente de l’urne classique et évidemment du cercueil, l’urne botanique mêle les cendres du défunt à de la terre, de l’engrais et des graines qui deviendront un arbre.

(Évangéline DePas)

Urne de glace

(Évangéline De Pas)

Entièrement faite de glace, comme son nom l’indique, l’urne reçoit les cendres du défunt et peut être déposée dans un lac, une rivière, ou même en plein océan où elle fondra lentement, la dispersion se faisant tout en douceur.

Julia Duchastel (Dominique Malaterre)

Julia Duchastel est vice-présidente de Memoria et parle du virage écoresponsable de son entreprise au micro de Raymond Desmarteau.

Écoutez
Catégories : Environnement, Société
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.