La ruée vers l’or de 1858: pépites, violences, maladies et rapts d’enfants autochtones
Photo Credit: http://www.stolonation.bc.ca/

La ruée vers l’or de 1858 : pépites, violences, maladies et rapts d’enfants autochtones

La ruée vers l’or de 1858 dans la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, a apporté son lot de maladies et de temps difficiles aux Premières Nations qui vivaient là. Ce qui commence à ressortir des documents historiques de cette époque trouble c’est le nombre de jeunes garçons Stó:lō qui ont été kidnappés et amenés aux États-Unis.

Keith Carlson PhD (U. Sask.)

Keith Carlson est historien. En faisant des recherches sur la période de la ruée vers l’or qu’a connue cette région et ses effets sur la Première Nation Stó:lō avant les débuts des négociations des traités, il a découvert la preuve qu’un mineur a emmené avec lui en Californie un enfant de 8 ans.

Cas isolé, non, pas du tout

Il a d’abord cru être en présence d’un cas isolé, mais à force de fouiller le dossier, il a découvert que c’était une pratique assez répandue où de jeunes garçons étaient pris de force et obligés à travailler sans revenu, une forme d’esclavage.

« Miners down there who had become ranchers and farmers then turned into people who needed labourers and would simply grab young kids from First Nations communities. »

(Trad. : Les mineurs là-bas étaient devenus propriétaires de ranch ou agriculteurs et avaient besoin de main-d’œuvre. Ils se sont tout simplement emparés d’enfants des communautés autochtones.)

Keith Carlson, historien, professeur à l’Université de la Saskatchewan

Dans cet article de 1904 du quotidien Chilliwack Progress retrouvé par le professeur Carlson, il est question de maladies amenées et de destruction causée par les chercheurs d’or le long du Fraser.

(The Chilliwack Progress )

« No doubt there were good ones, but the bulk of them were California gamblers, fugitives and criminals… A great many boys were stolen away by these vicious white men. »

(Trad. : Il y avait sûrement de bonnes personnes parmi eux, mais dans l’ensemble, ils étaient surtout des joueurs californiens, des fugitifs et des criminels… De nombreux enfants ont été pris de force par ces hommes blancs méchants et brutaux.)

Extrait de l’article

On y raconte aussi le terrible destin de jeunes garçons abandonnés le long du Fraser ou mourant sous le regard indifférent de leurs kidnappeurs.

L’histoire perdue des garçons Stó:lō

Il reste très peu de documents racontant cette terrible page d’histoire du Canada. L’enlèvement des garçons Stó:lō fait aujourd’hui partie du projet Histoires retrouvées, qui a pour but de trouver et de raconter des récits peu connus de l’histoire du Canada et de les transformer en œuvres d’art public installées sur des sites en lien direct avec l’histoire dont elles sont les témoins.

Le chef Terry Horne à l’oeuvre ((Sandra Bonner-Pederson)

Le chef Terry Horne de la Première Nation Yeqwyeqwí:ws, membre de la nation Stó:lō, ne connaissait rien de cette partie de l’histoire de son peuple avant que le professeur Carlson lui en parle.

(Terry Horne)

Il a réalisé une sculpture témoignant de ce fait historique. L’inauguration de l’œuvre a eu lieu sur les terres Telte-Yet à Hope, en Colombie-Britannique, le samedi 19 août.

On y voit un père et son fils, face à face, les bras tendus l’un vers l’autre.

Qui sont les Stó:lōs

Les Stó:lōs des Salish de la côte centrale sont les premiers à s’établir dans la région il y a entre 5000 et 10 000 ans. À l’arrivée des Européens, on estime la population à près de 30 000 habitants. Dans les années 1860, il y a peu de fermes dans la région. Le canton de Chilliwhack est constitué en 1873 et est le troisième plus ancien en Colombie-Britannique. Le lotissement porte à l’origine le nom de Five Corners. En 1881, on assiste à la fondation d’un grand lotissement appelé Centreville. En 1908, il est constitué en ville et renommé Chilliwack (sans le deuxième « h » comme dans l’ancien nom du canton). Le canton et la ville se réunissent en 1980 pour former la municipalité de district de Chilliwack qui devient ensuite une ville en 1999.

Encyclopédie canadienne

RCI, CBC, Stolonation, Encyclopédie canadienne, Histoires retrouvées

Catégories : Autochtones, Histoire
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.