Garde côtière

Garde côtière
Photo Credit: Gouvernement du Canada

Un navire de la Garde côtière mis à l’amende pour excès de vitesse

Un navire de la Garde côtière canadienne a reçu une contravention de 6000 $ pour excès de vitesse dans le golfe du Saint-Laurent.

Transport Canada affirme que le navire n’a pas respecté la limite de vitesse de 10 noeuds imposée dans l’ouest du golfe, qui a été instaurée pour les navires de plus de 20 mètres dans le but de protéger la baleine noire de l’Atlantique Nord.

Il s’agit de la troisième amende imposée à un navire pour excès de vitesse depuis que la limite a été imposée en août pour prévenir d’autres décès de mammifères marins.

Dans chaque cas, les propriétaires des navires fautifs ont pu choisir entre payer l’amende ou demander une révision dans les 30 jours.

Rencontre entre une baleine noire et la Garde côtière.

Rencontre entre une baleine noire et la Garde côtière.

Des baleines noires en danger

La réduction de vitesse ne s’applique que dans le secteur ouest du golfe du Saint-Laurent, une portion située entre le nord du Québec et le nord de l’Île-du-Prince-Édouard, où des baleines mortes ou en difficultés ont été repérées cet été.

Près d’une douzaine de baleines noires ont été trouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent depuis le mois de juin, un taux de mortalité sans précédent chez ce cétacé en voie de disparition.

La plus récente carcasse a été localisée au large de la côte du Nouveau-Brunswick vendredi matin.

Ralentir la vitesse des bateaux n’est pas suffisant

Le ministre de Pêches et Océans a décrété le mois dernier un ordre de réduction de la vitesse des navires dans cette zone. Les navires de plus de 20 mètres sont donc dorénavant obligés de ralentir leur vitesse à 10 noeuds lorsqu’ils sont dans les régions où se retrouvent des baleines noires.

Les navires qui contreviennent à ce nouveau règlement ont à payer des amendes pouvant aller jusqu’à 25 000 $.

Le gouvernement canadien reconnaît lui-même que cette mesure pourrait ne pas suffire. Il a entrouvert la porte à l’adoption d’autres mesures de prévention.

Une d’elles devrait être un moratoire complet sur la pêche, selon des scientifiques, une mesure qui soulèverait bien sûr la colère au sein de plusieurs communautés côtières du golfe Saint-Laurent.

Découvrez :
Comment le Canada fait-il pour surveiller ses 243 000 kilomètres de côtes?
Avec seulement 35 millions de citoyens, mais le plus long littoral du monde cerné par trois océans, certains se demandent comment nous faisons pour assurer la sécurité de notre territoire et nous prémunir contre l’infiltration de terroristes et autres malfaiteurs tels que des contrebandiers.

Un vaisseau de la Garde côtière canadienne Photo : Radio-Canada

Un vaisseau de la Garde côtière canadienne Photo : Radio-Canada

RCI avec La Presse canadienne

En complément

Garde côtière canadienne : des navires stratégiques à la pointe de la technologie – RCI

Quel est ce pont au Canada qui se prend pour un brise-glace? – RCI

Eau contaminée à bord de bateaux de la Garde côtière canadienne – RCI

Catégories : Environnement
Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.