La toute première équipe de hockey féminin de l’Inde.
Photo Credit: LWIHF - Ladakh Women Ice Hockey Foundation

Le hockey féminin au pied de l’Himalaya reçoit conseils et équipements de deux légendes canadiennes de ce sport

Dans un sens, cette histoire se décline dans la section « donnez au suivant ».

L’Himalaya, que l’on peut traduire par « demeure des neiges », est un ensemble de chaînes de montagnes de plus de 2400 km de longueur sur 250 à 400 km en largeur. Ces montagnes séparent le sous-continent indien du plateau tibétain.

Qui dit neige, froid et glace pourrait s’imaginer que des sports d’hiver s’y pratiquent.

Vrai qu’il y a l’alpinisme, activité hautement médiatisée et lucrative. Activité de dépassement de soi qui amène son lot de conséquences : danger, pertes de vie et les terribles déchets laissés sur les flancs des montagnes et dans les camps de base.

Le ski en est à ses premières timides descentes. Le Cachemire aimerait développer cette activité. Une station de ski alpin, Gulmarg, offre des pentes magistrales et des vues à couper le souffle.

Mais, comme le Cachemire est une région politiquement revendiquée par le Pakistan et par l’Inde, les patrouilles militaires y sont très présentes.

Et le hockey?

Nous y voilà.

Presque tous les matins d’hiver, dans cette région du nord de l’Inde où le mercure tutoie allègrement les -30, une équipe de hockey de jeunes filles et femmes se lance dans une session quotidienne de patin, sur un lac gelé.

Voici la toute première équipe indienne de hockey féminin, une équipe qui, jusqu’à l’année dernière, était inconnue.

Une vidéo, devenue virale en très peu de temps, a changé la donne.

Donner au suivant!

Deux grandes vedettes canadiennes du hockey ont décidé de venir en aide à ces jeunes femmes passionnées par le sport qui les unit même si elles sont si éloignées.

Hayley Wickenheiser (Winsport, Markin MacPhail Centre,Calgary)

Hayley Wickenheiser, membre de l’équipe canadienne gagnante d’une médaille d’argent (JO de Nagano 1998) et de médailles d’or (JO de Salt Lake City 2002, JO de Turin 2006, JO de Vancouver 2010, JO de Sotchi 2014), et Andrew Ference, ancien joueur des Bruins de Boston lors de la conquête de la Coupe Stanley en 2013, font partie d’un groupe de 13 personnes qui se rendent à Ladakh, à la rencontre de l’équipe indienne de hockey féminin.

Andrew Ferrence a joué plus de six ans avec les Bruins de Boston, équipe avec laquelle il a gagné la Coupe Stanley. (Elsa/Getty Images)

Ils sont partis de Vancouver, jeudi matin, en route vers New Delhi avec une soixantaine de sacs d’équipement de hockey.

Cette visite s’inscrit dans un processus de préparation de l’équipe au tournoi de novembre prochain, le Wickenheiser World Female Hockey Festival, qui se déroulera à Calgary en Alberta.

Le Wickenheiser World Female Hockey Festival se déroulera à Calgary en Alberta en novembre prochain.

L’équipement emporté aux pieds de l’Himalaya provient de dons de l’Association des joueurs professionnels de la Ligue nationale et de plusieurs associations amateurs d’un peu partout au Canada.

Et cette vidéo?

La voici :

Plus:

Diplôme honorifique pour l’étoile du hockey féminin Haley Wickenheiser (Radio Canada International)

Le hockey, un puissant liant culturel (Radio Canada International)

L’intégration par le hockey (Radio Canada International)

RCI, CP, CBC, YouTube

Catégories : International, Société
Mots-clés : , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.