Crédit : gouvernement du Québec

Vigilance et prudence avec l’arrivée de la chaleur extrême dans plusieurs régions du pays

Share

Le mercure va se réchauffer considérablement dans les prochains jours dans certaines régions du Canada. Environnement et Changements climatiques Canada, ainsi que le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec mettent en garde contre les températures extrêmes qui peuvent être fatales dans certains cas.

Un début de mois de juillet redoutable

Plusieurs régions du pays seront concernées par la chaleur extrême durant la fin de semaine. Les maritimes, l’Ontario et le Québec font l’objet d’une annonce météorologique spéciale.

Environnement et Changements climatiques Canada fait état d’un « important épisode de chaleur en ce début de mois de juillet » et indique que des avertissements pourraient même être émis.

Au sud de l’Ontario et du Québec, l’indice humidex pourrait dépasser les 40 et atteindre jusqu’à 46 à Ottawa.

Soleil partiellement couvert d’une brume à Winnipeg l’an dernier. Photo : Radio-Canada/Bert Savard

Une masse d’air chaud et humide s’installera sur le sud du Québec en fin de semaine puis sur la région de Québec lundi. Dimanche et lundi seront particulièrement humides avec des températures maximales entre 30 et 36 degrés et un indice humidex dépassant les 40. Pendant cet épisode, les minimums demeureront près de 20 degrés Celsius et n’apporteront que peu ou pas de répit à la chaleur. Ces conditions de chaleur persisteront la semaine prochaine.

Éviter les problèmes de santé chez les plus vulnérables

La chaleur extrême présente des risques graves pour tous, et plus particulièrement pour les enfants, les personnes âgées, les personnes en perte d’autonomie, celles qui sont atteintes d’une maladie grave ou chronique, ou sont dépendantes de drogues et autre alcool.

Personne n’est à l’abri des effets de la chaleur extrême sur la santé, mais certaines personnes sont plus vulnérables. Étant donné que la chaleur extrême peut entraîner une détérioration rapide de l’état de santé, il est important de prendre des nouvelles de ses proches, surtout ceux qui sont en perte d’autonomie ou qui vivent seuls, afin de s’assurer qu’ils se portent bien. En ce qui concerne les bébés et les enfants, il est recommandé de les hydrater plus souvent, de leur couvrir la tête à l’aide d’un chapeau à large bord et d’éviter de les laisser sous la lumière directe du soleil. Enfin, ne jamais les laisser seuls dans une pièce mal aérée ou dans une voiture stationnée, même si les fenêtres sont ouvertes. Yves Jalbert, directeur général adjoint de la protection de la santé publique

Selon Environnement et Changements climatiques Canada, une vague de chaleur risque de s’abattre sur plusieurs régions du pays cette fin de semaine. Crédit : Radio-Canada

Conjointement avec Environnement et Changements climatiques, Canada, le ministère de la Santé et des Services sociaux ont émis quelques directives pour permettre à la population des zones concernées de mieux traverser cet épisode:

Buvez de 6 à 8 verres d’eau par jour. S’il y a lieu, suivez les indications de votre médecin concernant la quantité de liquide à boire;
Évitez de consommer des boissons alcoolisées;
Passez au moins 2 heures par jour dans un endroit climatisé ou frais;
Prenez au moins une douche ou un bain frais par jour ou rafraîchissez votre peau plusieurs fois par jour avec une serviette mouillée;
Réduisez les efforts physiques;
Portez des vêtements légers.

Une enfant se rafraîchit dans une fontaine. (Archives) Photo : AP/Jeff Roberson

C’est le titre de la boite
Parmi les effets de la chaleur extrême, notons les maux de tête, les crampes musculaires, la fatigue inhabituelle ou l’épuisement, les urines foncées, l’enflure des mains, des pieds et des chevilles ainsi que, dans certains cas, une température corporelle élevée.

Les périodes de chaleur extrême se distinguent des périodes dites de chaleur accablante par des seuils de température élevés et soutenus augmentant le risque d’atteinte à la santé. Il faut que la température maximale dépasse 33°C et que la température minimale dépasse 20°C et ce, sur une période de trois jours consécutifs.

Dans certaines régions plus froides du Québec, les seuils à considérer peuvent être plus bas, tels que 31°C le jour et 16°C le soir et la nuit.

Pour plus d’information sur les effets de la chaleur sur la santé et les précautions recommandées : Québec.ca.

Il est également possible de communiquer, en tout temps, avec Info-Santé au 8-1-1 ou encore de se renseigner auprès d’un professionnel de la santé. En cas d’urgence, il faut composer le 9-1-1.

SOURCE :  Ministère de la santé et des services sociaux, Environnement et Changements climatiques Canada

À lire aussi :

D'autres températures record en vue pour le sud du Manitoba

Nouveau record mondial de chaleur en juin
Share
Catégories : Environnement, Santé, Société
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*