L'équipe TRICEPS du CHUSJ est encouragés par les premiers résultats de son approche du traitement des cancers réfractaires chez les enfants et les adolescents. Crédit photo : L.Kadyszewski (Groupe CNW/Leucan)

Aider les enfants atteints par le cancer à oublier la maladie à la rentrée des classes

Share

En ce mois de sensibilisation au cancer de l’enfant, alors que les enfants ont retrouvé le chemin de l’école, Leucan lance une campagne de sensibilisation afin que la mobilisation aux côtés des enfants atteints de cancer ne désemplisse pas.

RCI avec Leucan et la Société canadienne du cancer

Accompagnement en milieu scolaire

Le retour en classe pour les enfants touchés par le Cancer est un moment important et particulièrement sensible.

Pour les accompagner, Leucan a mis en place une campagne qui implique toutes les personnes susceptibles de graviter autour de l’enfant pendant la rentrée : les parents, le personnel de l’école, les camarades de classe, etc.

Cette campagne vise à les doter d’outils qui permettront une meilleure compréhension de la condition du malade pour faciliter les rapports, l’intégration dans la classe et la réussite scolaire du concerné.

Cette campagne, qui existe depuis 17 ans, a permis jusqu’à présent d’accompagner près d’une centaine d’enfants malades et de sensibiliser plus de 3000 de leurs camarades de classe.

C’est un modèle qui mise sur l’empathie et l’épanouissement du malade, ce qui porte de bons résultats.

Les traitements que suivent les enfants malades provoquent plusieurs changements : modification de l’image corporelle, difficulté de concentration, fatigue, système immunitaire affaibli, etc. Tous ces changements créent un stress important chez ces enfants, qui cherchent à retrouver un semblant de normalité et oublier la maladie, surtout à la rentrée scolaire.Carol Beaudry, Directrice provinciale, services aux familles, recherche et partenariats.

Une mère et sa fille sont assises et discutent calmement. Une mère discute avec son enfant   Photo : iStock

Couleur or, symbole de la lutte contre le cancer pédiatrique

En solidarité aux enfants malades, certains édifices du Québec seront illuminés en or, couleur associée à la lutte contre le cancer pédiatrique: le Château Frontenac, le Complexe Jules-Dallaire, l’Édifice Price, l’hôtel de ville de Montréal, le Palais Montcalm, la Société des arts technologiques (SAT), le Théâtre Rialto, la Tour de Montréal et l’Université Laval feront partie de ce mouvement.

Leucan, association caritative qui oeuvre depuis 40 ans auprès des enfants atteints de cancer et de leurs familles, invite à une mobilisation continue aux côtés de ces derniers, particulièrement en cette journée, en ajoutant par exemple le filtre or sur sa photo de profile sur Facebook.

Pour la cinquième année consécutive, Mia s’associe à Leucan et met en vente les boucles d’oreilles de l’Espoir, un bijou vendu au profit de l’Association. Pour chaque paire vendue, 20 $ sont remis à Leucan.

Statistiques sur le cancer chez l'enfant
Le cancer chez l’enfant demeure la cause la plus fréquente de décès liée à la maladie – plus que pour l’ensemble de tous les cas d’asthme, de diabète, de fibrose kystique et de sida.

Il se place au 2ième rang juste après les décès liés aux blessures chez les enfants canadiens.

Incidence et mortalité:

Entre 2009 et 2013, on a observé 4 715 nouveaux cas de cancer chez les enfants âgés de 0 à 14 ans au Canada, soit une moyenne de 943 cas par année.

Entre 2008 et 2012, il y a eu 595 décès par cancer chez les enfants âgés de 0 à 14 ans au Canada, soit une moyenne de 119 décès par année.

Tendances:

Le cancer chez l’enfant représente moins de 1 % de tous les nouveaux cas de cancer au Canada.

La majorité des nouveaux cas de cancer chez les enfants âgés de 0 à 14 ans au Canada sont attribuables aux 3 types de cancers qui suivent :

  • leucémie – 32 %
  • cancer du cerveau et du système nerveux central – 19 %
  • lymphomes – 11 %

À lire aussi :

Share
Catégories : Santé, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*