L'aquaponie est la symbiose poissons-légumes. Photo: Pinterest

Plongeon du Nouvel An dans le secteur émergeant de l’aquaponie

Une nouvelle année 2019 et de nouveaux mots à découvrir. Le terme « aquaponie » vient de la contraction des mots « aquaculture » et « hydroponie ». Dans ce système de production alimentaire en circuit fermé, une première partie est consacrée à l’élevage de poissons et la seconde, à la culture de plantes.

La ferme verticale en aquaponie d’Écosystèmes alimentaires urbains à Montréal (EAU) Photo : EAU/Laurence Hébert

Dans ce modèle agroalimentaire qui réunit donc la pisciculture à la culture en serre, les poissons peuvent par exemple nager dans des cuves d’eau au-dessus desquelles des plans de laitues plongent directement leurs racines.

En attendant que l’aquaponie se transporte en orbite dans l’espace au-dessus de la planète ou dans une fusée transportant la première mission habitée vers la planète Mars, des Canadiens multiplient les expériences pour découvrir les modèles optimaux d’aquaponie.

Une nouvelle entreprise canadienne appelée Écosystèmes alimentaires urbains (ÉAU) utilise l’aquaponie pour aider des communautés isolées notamment du nord du pays dans leur quête d’autonomie alimentaire.

Mais d’autres initiatives en circuit fermé voient le jour dans un pays où la pêche et l’agriculture ne peuvent être pratiquées au grand air que quelques mois par année.

Découvrez comment l’aquaponie prend maintenant au pays son envol commercial

Au Québec, Marc Laberge pratique l’aquaponie dans sa serre commerciale depuis bientôt 10 ans. Photo : Radio-Canada

L’eau et les excréments des poissons sont acheminés dans un grand bassin qui sert à cultiver les légumes. Les excréments des poissons servent d’engrais aux plantes qui s’en nourrissent. L’eau est ainsi purifiée par les plantes et réacheminée vers le bassin à poissons. Photo : Radio-Canada

RCI avec la contribution de France Beaudoin, Christian Bégin, Patrick Masbourian, Lou Sauvajon et de Radio-Canada

En complément

L’aquaponie : cultiver des légumes et élever des poissons chez soi, à longueur d’année – Radio-Canada 

Élever des poissons pour sa consommation, c’est possible en ville – Radio-Canada 

La Première Nation Carcross-Tagish se lance dans l’aquaponie au Yukon – Regard sur l’Arctique 

Catégories : Économie, Environnement, Internet et technologies
Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.