Scènes de bombardements de l'installation « Hors-Champ » de Leila Zelli. Crédit photo: Leila Zelli

Leila Zelli, une artiste visuelle qui se préoccupe de l’état du monde

Dans son installation Hors-Champ (2016) Leila Zelli montre des images de bombardements dans la bande de Gaza en 2014. Elle s’est dite étonnée de voir que des gens s’installaient avec des chaises pour assister à cet événement comme s’il s’agissait d’un spectacle.

La jeune artiste se souvient qu’enfant en Iran, elle avait aussi vu ce genre d’attaques, durant la guerre entre l’Irak et l’Iran, et qu’au début elles lui semblaient comme des feux d’artifice.

Mais elle s’explique mal qu’à l’âge adulte des personnes puissent y assister comme s’il s’agissait d’un divertissement.

C’est ce regard sur l’état du monde qu’elle porte dans ses œuvres comme « Éclipse » où elle représente un kaléidoscope en vidéo dans lequel on retrouve des têtes de journalistes décapités par l’état islamique. Leila Zelli :

« Quand ça commence on voit des motifs qui ressemblent à l’art islamique, mais petit à petit on découvre qu’il s’agit plutôt de têtes […] En 2015, c’était le groupe armé de l’état islamique qui faisait des décapitations de journalistes. Comme tout le monde, je voyais des images sur Facebook […] Moi j’ai pris ces images-là, dans un logiciel de traitement, j’ai fait une sorte de jeu qui rappelle le kaléidoscope des enfants. Et pendant que je faisais des recherches, je suis tombée sur une image qui montrait qu’on entraînait un enfant qui fait ce genre de barbarie. Je me suis dit que non, puisqu’une partie de mon travail critique la religion fanatique. Et je me suis dit que c’est comme si l’on regardait dans un kaléidoscope, on entraîne des jeunes et on crée comme une sorte d’illusion. »

Maryse Jobin s’est entretenue avec Leila Zelli qui participera à la résidence Empreintes du Musée des beaux-arts de Montréal pendant les prochaines semaines.

Écoutez

Leila Zelli, artiste d’art contemporain. Crédit photo: Courtoisie de l’artiste.

Leila Zelli a été choisie « artiste coup de cœur du public » au 36e Symposium international d’art contemporain 2018 de Baie-Saint-Paul au Québec.

« Éclipse » l’oeuvre d’art visuel de Leila Zelli. Crédit photo: Leila Zelli.

Catégories : Arts et spectacles, International, Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.