Des membres des Forces armées canadiennes contribuent à l'effort contre la crue au Québec. Photo: Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Les Forces armées canadiennes combattent des inondations catastrophiques au Québec

Appelées en renfort vendredi, par le gouvernement du Québec, les Forces armées canadiennes ont déployé quelque 600 militaires samedi soir le long d’un front traversant la région de Montréal et s’étallant entre les villes de Gatineau à l’ouest et Trois-Rivières à l’est.

Cinq inondations majeures sévissent aux abords du lac Saint-Pierre, de la rivière Chaudière et du lac des Deux Montagnes au nord-est de Montréal. La région de la Beauce demeure celle où la situation est la plus critique.

Les prévisions météorologiques ensoleillées de lundi laissent croire que les conséquences pourraient être moins catastrophiques qu’anticipées. D’après Environnement Canada, la fonte des glaces va cependant continuer d’alimenter les cours d’eau.

D’après le plus récent bilan d’Urgence Québec, publié à 20 h dimanche, 2341 résidences étaient inondées et on comptait environ 706 maisons isolées par les eaux et 1194 citoyens qui étaient évacués de leur résidence.

Inondations à Rigaud à l’ouest de MontréalPHOTO GRAHAM HUGHES, LA PRESSE CANADIENNE

Un premier ministre reconnaissant

Le premier ministre du Québec François Legault a remercié les militaires pour leur collaboration et leur mobilisation qui pourrait permettre de limiter les dégâts, alors que les soldats contribuent à aménager des digues un peu partout.

François Legault s’est rendu à Laval, au nord de Montréal, dimanche, pour observer la montée des eaux. Il en a profité pour prévenir les citoyens victimes d’inondations récurrentes qu’ils pourraient être obligés à déménager de manière permanente puisque plusieurs des sinistrés en sont à une deuxième catastrophe en trois ans.

M. Legault insiste sur le fait qu’« il faut être lucide » et que les contribuables n’ont pas à payer tous les deux ans pour des inondations récurrentes. Il a déclaré sans détour. « S’il faut obliger des gens à déménager, on va devoir le faire ».

François Legault a voulu cependant rassurer avant tout les victimes de la crue des eaux qu’un programme d’indemnisation plus flexible sera mis en place.

Le premier ministre du Québec, François Legault, était de passage, dimanche, à Laval. LA PRESSE CANADIENNE

En plus de l’armée, la Croix-Rouge est sur le pied d’alerte

La Croix-Rouge canadienne continue de déployer son réseau de bénévoles partout au Québec pour soutenir et réconforter les sinistrés des inondations. L’organisme fait maintenant appel à la générosité du public en lançant un Fonds de secours pour les inondations au Québec.

D’après le message qui accompagne la page web dédiée au fonds, l’argent recueilli va permettre de « combler les besoins les plus pressants » et « soutenir les sinistrés au moment de réintégrer leur domicile ».

Le vice-président de la Croix-Rouge pour le Québec, Pascal Mathieu, précise que l’aide sera d’abord offerte aux personnes les plus vulnérables dans une douzaine de municipalités.

Photo : Radio-Canada

RCI avec La Presse Canadienne et Radio-Canada

En complément

Plusieurs secteurs de l’Estrie touchés par les inondations – Radio-Canada

« S’il faut obliger des gens à déménager, on va devoir le faire » – François Legault – Radio-Canada

Pourquoi l’armée n’est-elle pas en Beauce? – Radio-Canada

Catégories : Environnement, Politique
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.