L'agronome québécois Louis Robert. Crédit photo: Radio-Canada

Louis Robert, le lanceur d’alerte, réintégré dans son emploi au MAPAQ

En janvier 2019, l’agronome d’expérience Louis Robert a été congédié par le ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, le MAPAQ, parce qu’il avait dénoncé l’ingérence du privé dans la recherche publique sur les pesticides.

Le MAPAQ lui reprochait d’avoir transmis à Radio-Canada des informations confidentielles. D’ailleurs, la protectrice du citoyen avait conclu après enquête que le ministère de l’Agriculture n’avait pas respecté la loi et qu’elle aurait dû protéger l’identité du lanceur d’alerte.

Après l’annonce, mardi, que M. Robert serait réintégré dans les mêmes fonctions qu’il occupait avant son congédiement, le Syndicat des professionnelles et professionnels du Québec, le SPGQ, a salué par communiqué l’intention du gouvernement du Québec de réviser la Loi sur les divulgations d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics.

Le SPGQ rappelle que Louis Robert avait dénoncé aux médias « l’ingérence de lobbyistes en faveur des pesticides au Centre de recherche sur les grains », le CEROM.

L’agronome retournera au travail le 6 août prochain et récupérera les mois de salaire perdus ainsi qu’une indemnité pour le stress qu’il a vécu durant cette période selon Radio-Canada. Il s’agit d’une entente à l’amiable.

La porte-parole du MAPAQ, Mélissa Lapointe, a indiqué que l’agronome et le MAPAQ étaient déterminés à travailler ensemble au bénéfice des agriculteurs du Québec.

Avec les informations de Radio-Canada

En complément

Affaire Louis Robert : le SPGQ satisfait du rapport du protecteur du citoyen qui dénonce les manquements du ministère

Louis Robert, l’agronome qui espère que ses pairs regagneront la confiance du public

Catégories : Environnement, Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.