Thierry Henry dispose aussi d’une expérience du soccer nord-américain, puisqu’il a terminé sa carrière de joueur dans la MLS avec les Red Bulls de New York (2010-14) - AP Photo / Olivier Anrigo

Thierry Henry dispose aussi d’une expérience du soccer nord-américain, puisqu’il a terminé sa carrière de joueur dans la MLS avec les Red Bulls de New York (2010-14) - AP Photo / Olivier Anrigo

Thierry Henry, le nouvel entraîneur de l’Impact de Montréal

Share

C’est officiel, Thierry Henry sera le septième entraîneur de l’Impact de Montréal depuis l’entrée de l’équipe de soccer dans la Major League Soccer (MLS) en 2012.

Les dirigeants du onze montréalais ont annoncé jeudi avoir retenu les services de l’ancien international français en lui faisant signer une entente de deux ans, assortie d’une option pour 2022.

Il devrait arriver en soirée dans la ville, et le Club tiendra une conférence de presse lundi prochain. Journalistes et partisans du Bleu-blanc-noir auront l’occasion de se faire une idée sur la nouvelle recrue.

Thierry Henry remplace Wilmer Cabrera, entraîneur intérimaire pendant deux mois après le congédiement de Rémi Garde, en poste pendant deux ans.

Dans une déclaration à Radio-Canada Sports, le président de l’équipe, Kevin Gilmore, a affirmé que l’Impact « est un grand club dans une grande ville, il faut commencer à agir comme ça » pour expliquer la vision derrière cette embauche.

«On prend des gens qui ont une grande renommée, qui ont travaillé dans de grands clubs dans le monde, et on les amène à Montréal. »- Kevin Gilmore, président de l’Impact

Sur Twitter, l’ancien champion du monde en 1998 a écrit : « Je suis heureux d’annoncer ma nomination en tant qu’entraîneur-chef de l’Impact de Montréal. Je suis excité à l’idée de relever ce défi dans une ville avec autant de diversité culturelle. Je suis impatient de retrouver les lignes de touche. #greattobeback #IMFC #MLS».

L’ancien footballeur de 42 ans est considéré comme l’un des meilleurs attaquants de l’histoire du soccer international. Après une carrière de 20 ans, il a pris sa retraite comme joueur professionnel en décembre 2014.

Henry dispose aussi d’une expérience du soccer nord-américain, puisqu’il a terminé sa carrière de joueur dans la MLS avec les Red Bulls de New York (2010-2014).

Thierry Henry a entraîné l'AS Monaco entre 2018/2019. Ici, lors d'un match contre L'Olympique de Marseille au Stade Velodrome (Marseille, France) le 13 janvier 2019 - AP Photo/Claude Paris

Thierry Henry a entraîné l’AS Monaco en 2018-2019. Ici, lors d’un match contre l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome le 13 janvier 2019. Photo AP/Claude Paris

Thierry Henry en quelques faits saillants :

 Il intègre le centre de formation national de Clairefontaine en 1990, où il se fait remarquer par l’AS Monaco. Il y poursuivra sa formation au niveau junior et effectuera ses débuts professionnels en 1994.

 En 141 matchs entre 1994 et 1999, il inscrit 28 buts pour l’AS Monaco, qu’il mène au championnat de la Ligue 1 en 1997.

 En 1999, il part pour la Juventus de Turin, mais n’y passera que six mois avant de se joindre au club d’Arsenal, en Premier League.

 De 1999 à 2007, il y établit sa légende : en 370 matchs, il marque 228 fois et remporte trois fois le championnat en plus d’y être sacré deux fois joueur de l’année, en 2002-2003 et 200320-04. Arsenal lui dédie une statue aux abords de l’Emirates Stadium en décembre 2011.

 À la même époque, sur la scène internationale, la sélection française connaît une période faste, remportant la Coupe du monde de 1998, l’Euro 2000, ainsi que la Coupe des confédérations en 2003.

 En 123 sélections (il vient au deuxième rang de l’histoire de France), Henry a marqué 51 buts, un record. Il est d’ailleurs le plus prolifique marqueur de la France, toutes compétitions confondues, avec 411 buts, devant Michel Platini (354).

 – Sélectionneur adjoint de l’équipe nationale de Belgique de 2016 à 2018.

Avec les informations de La Presse canadienne et Agence France-Presse

En complément :

L’Impact de Montréal participera à la Ligue des champions de la CONCACAF

Site web de l’Impact de Montréal

Share
Catégories : Société
Mots-clés : , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*