Initiative supergrappe : un programme de financement du gouvernement fédéral pour encourager l’innovation au sein des compagnies canadiennes, à travers leurs projets audacieux, aptes à faire du Canada un chef de file mondial, en ce qui a trait à l’innovation basée sur l’intelligence artificielle. Crédit : Istock.

Les supergrappes propulseront-elles le Canada vers les cimes de l’excellence?

L’intelligence artificielle au service du rayonnement du Canada

Selon le gouvernement fédéral, l’Initiative des supergrappes se veut un « programme ambitieux, une première au Canada », en ce qui a trait à l’innovation axée sur l’intelligence artificielle, qui permettra au pays de créer plus de 50 000 nouveaux emplois en 10 ans, de révolutionner ses pratiques dans divers domaines, de se hisser au sommet et de vibrer au même diapason que la Silicon Valley américaine.

Toujours selon le fédéral, cette initiative « encourage l’établissement de partenariats industriels de grande envergure, soutenus par d’autres acteurs des écosystèmes d’innovation ». Ces acteurs doivent œuvrer à la mise en place des propositions novatrices. Le but est d’accroître la compétitivité des entreprises canadiennes et d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie nationale, en se basant sur l’innovation, l’intelligence artificielle et la robotique.

Plusieurs supergrappes d’innovation se sont constituées, au pays, grâce au financement du fédéral prévu dans son budget depuis 2017.

Les appuis peuvent aller jusqu’à 923 millions de dollars, à condition que les initiatives soient suffisamment motivées, avec des projets et objectifs bien structurés, aptes à contribuer efficacement à l’accroissement du PIB.

La supergrappe AI est parmi les projets qui ont été retenus pour être soutenus par Ottawa.

Cette supergrappe a présenté 10 nouveaux projets de recherche qui mettent de l’avant l’intelligence artificielle, dans le but d’améliorer le commerce des biens (gestion des chaînes d’approvisionnement, achats et expéditions), l’aéronautique et les soins de santé.

Cette initiative regroupe une soixantaine d’organismes partenaires (universités, PME) qui visent l’excellence et l’efficacité avec ces 10 projets de recherche approuvés.

L’Initiative supergrappe est favorable aux programmes des compagnies axés sur le marché, dans le but de renforcer leur croissance et leur compétitivité, pour en fin de compte maximiser les retombées économiques et sociales pour le Canada. Crédit : iStock

Exporter plus et améliorer les soins

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie Navdeep Bains a salué cette initiative de la supergrappe Scale AI. Elle aura besoin de 74,7 millions de dollars pour la réalisation des projets.

De cette somme, 47,9 millions proviendront de l’industrie et d’autres partenaires, tandis que le gouvernement fédéral offrira 22,6 millions. Sa contribution pourra aller jusqu’à 230 millions, si le secteur privé contribue pour une somme équivalente.

Le gouvernement du Québec compte également investir 4,2 millions de dollars dans ces projets.

Le volet santé de l’initiative coûtera 1,8 million et permettra la mise au point d’outils de planification et de gestion utiles aux fournisseurs de soins. Il s’agit en général de soins ciblant en priorité les personnes âgées qui se seront, par l’entremise de l’innovation, renforcés et bonifiés.

Sur le front du commerce international, le Canada pourra accroître ses capacités d’exportation, en raison de l’amélioration envisagée de la chaîne d’approvisionnement du fret, et de l’accroissement des capacités de chargement.

Grâce aux initiatives de la supergrappe Scale AI, près de 16 000 nouveaux emplois seront créés, et plus de 16,6 milliards de dollars injectés dans l’économie canadienne. (Source : communiqué)

« L’annonce de ces nouveaux projets démontre clairement que Scale AI a le vent dans les voiles. Scale AI est une source d’inspiration pour les entreprises de toutes les tailles. Cette supergrappe les incite à se tourner vers l’intelligence artificielle et aide le Canada à se positionner à l’avant-plan sur la scène internationale pour ce qui est de cette technologie émergente. Ces nouveaux projets permettront de s’attaquer à d’importants défis auxquels font face les entreprises canadiennes qui œuvrent dans des domaines économiques dynamiques, et de libérer le potentiel de l’intelligence artificielle. Ils offrent de nouvelles possibilités pour accroître la prospérité des familles canadiennes en créant des emplois de grande qualité axés sur l’innovation », affirme Navdeep Bains, dans le communiqué.

Avec des informations d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada et du gouvernement fédéral.

Sur le même sujet :

L'intelligence artificielle est-elle une menace ou un tremplin pour l'emploi et l'économie de demain? Les réponses de Luc Vallée, économiste en chef de l'Institut économique de Montréal.

Catégories : Économie, Politique
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*