Une femme déneige les abords de sa voiture pendant la tempête de neige, vendredi 7 février 2020 à Montréal. La ville recevra jusqu’à 30 cm de neige avant la fin de la journée. La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Est Canadien : neige, verglas, froid glacial : fin de semaine débilitante ?

La fin de semaine est difficile pour les habitants de l’Est du Canada en raison des conditions météorologiques peu favorables.

Ces conditions ont eu pour effets de rendre les routes particulièrement glissantes. Il y a eu des carambolages sur plusieurs routes, des sorties de routes ont été signalées un peu partout dans la grande région de Montréal.

Le vent et la poudrerie rendent la visibilité totalement nulle par endroit. On des rafales pouvant aller jusqu’à 150 km/h par endroit.

Environnement Canada demande aux populations d’éviter les déplacements non essentiels. Il est recommandé aux automobilistes d’allumer les phares de leurs voitures à tout moment pour éviter les accrochages sur les routes. Le premier ministre du Québec, dans une adresse sur Twitter, recommande aux familles de profiter des activités extérieures en évitant de se mettre en danger sur les routes.


Au Nouveau-Brunswick, il est recommandé aux automobilistes d’éviter certains tronçons de la route sur la Transcanadienne en raison de la pluie verglaçante, notamment dans le sud et le nord où on annonce jusqu’à 45 cm de neige samedi.

Plusieurs vols ont été annulés à Halifax et à Moncton

La situation est tout aussi préoccupante à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

En Nouvelle-Écosse, les épisodes de pluies verglaçantes présentent des risques énormes de pannes électriques. Près de 3000 foyers sont privés d’électricité en ce moment, mais au regard de la remontée espérée du mercure qui pourrait atteindre les 10 degrés Celsius dès samedi, les craintes pourraient s’estomper progressivement en raison de la fonte de la glace.

Avec Radio-Canada et Environnement Canada.

Sur le même sujet :

Froid extrême : l’Est canadien grince des dents

Le froid intense à l’Est du Canada oblige à déclarer l’état d’urgence à Saint-Jean-de-Terre-Neuve, ce qui contraint les populations à rester cloîtrées chez elles. Crédit : Istock.

Catégories : Environnement
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.