Le gouvernement canadien vient d’annoncer un investissement de 30 millions de dollars pour appuyer l’industrie québécoise du tourisme. (La Presse canadienne/Justin Tang)

Le Canada vient en aide au secteur touristique du Québec

Afin de soutenir l’industrie du tourisme durement touchée par la pandémie à la COVID-19, la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, vient d’annoncer une aide de 30 millions de dollars pour soutenir le secteur touristique, happé de plein fouet par la crise de la COVID-19.

« Le secteur du tourisme et les 1,8 million de personnes qu’il emploie aux quatre coins du Canada ont été durement touchés par le ralentissement causé par la COVID-19, et on est là pour vous, a déclaré par voie de communiqué la ministre Mélanie Joly tout en ajoutant que son ministère travaillait avec les entreprises pour se préparer aux phases de déconfinement annoncées par le gouvernement québécois.

« Notre message au secteur est clair : on est là pour vous maintenant avec des mesures immédiates, on est là pour vous au fur et à mesure de la réouverture de notre économie et on va s’en sortir ensemble. »

De cette enveloppe de 30 millions de dollars, 13, 5 millions iront à l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (Alliance) qui pourra alors offrir un soutien financier aux PME touristiques du Québec. Ces sommes permettront, en autres,  de mettre en œuvre des mesures d’adaptation aux nouvelles normes sanitaires. Le financement aidera aussi à financer des campagnes de promotion ciblées.

Les frontières toujours fermées aux touristes

Le secteur de l’hébergement sera également soutenu par l’octroi de contributions non remboursables aux PME touristiques. « Ce soutien permettra aux PME touristiques de financer les améliorations locatives de leurs infrastructures et l’acquisition d’équipements de protection afin de respecter les règles de la santé publique », a indiqué la ministre.

Cette aide s’ajoute aux investissements de 70 millions débloqués en mai par le fédéral pour soutenir le secteur en crise. Lors de sa conférence de presse quotidienne de lundi à Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a  fait savoir que les frontières demeureront encore fermées aux voyageurs étrangers sans préciser une date de réouverture.

« Je comprends qu’il y a bien des opérateurs touristiques, il y a bien des lignes aériennes qui voudraient qu’on accueille des touristes, qu’on permette aux gens de venir au Canada », a-t-il précisé devant sa résidence de Rideau Cottage.

« Mais tous ces gens-là doivent comprendre que si on prend des pas trop rapidement, si on n’est pas sûrs de ce qu’on fait à chaque étape, on risque de retomber dans une deuxième vague, comme on est en train de voir dans certains endroits du monde, et de devoir refermer notre économie et se reconfiner, et je sais qu’il n’y a personne qui veut ça », a conclu le premier ministre.

Avec Radio-Canada, RDI et La Presse canadienne

Lire aussi :

Le Québec tente de sauver son industrie du tourisme

Tourisme Canada : opération de charme tant à l’intérieur qu’à l’international

Ignorance et stéréotypes au service de la promotion du tourisme en Arctique

Catégories : Économie, Politique
Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.