Doug Ford, le premier ministre de l'Onatrio, a décrété l'état d'urgence pour au moins 28 jours. Les habitants de l’Ontario devront rester chez eux. Seuls les déplacements essentiels seront autorisés. Il s’agit de ceux liés pour faire son épicerie ou pour aller chez le médecin - 12.01.20121 - La Presse Canadienne / Frank Gunn

Doug Ford, le premier ministre de l'Onatrio, a décrété l'état d'urgence pour au moins 28 jours. Les habitants de l’Ontario devront rester chez eux. Seuls les déplacements essentiels seront autorisés. Il s’agit de ceux liés pour faire son épicerie ou pour aller chez le médecin - 12.01.20121 - La Presse Canadienne / Frank Gunn

COVID-19 : l’Ontario en état d’alerte à partir de jeudi

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, met la province en état d’urgence à partir de minuit.

L’état d’urgence est décrété pour au moins 28 jours. Les habitants de l’Ontario devront rester chez eux. Seuls les déplacements essentiels seront autorisés, soit ceux pour faire son épicerie ou pour aller chez le médecin.

Cette décision a été prise « en réponse à un doublement des cas de COVID-19 au cours des deux dernières semaines, à la menace réelle et imminente de l’effondrement du système hospitalier de la province et aux risques alarmants que représentent les taux élevés de transmission de la COVID-19 pour les foyers de soins de longue durée », explique le gouvernement dans un communiqué.

L’Ontario a recensé 2961 nouveaux cas de COVID-19 ces dernières 24 heures pour porter le nombre à 224 984 depuis le début de la pandémie. Et 74 nouveaux décès ont été enregistrés pour un total de 5127.

En ce qui concerne le dépistage, la province a franchi la barre des 50 000 tests quotidiens avec 50 931 tests réalisés mardi.

Pas moins de 1674 personnes sont hospitalisées, dont 385 aux soins intensifs.

Les heures d'ouverture limitées ne s'appliquent pas aux épiceries qui vendent principalement des aliments, aux pharmacies, aux stations-service, aux dépanneurs, et aux restaurants offrant des mets à emporter et un service de livraison - Photo d'archvies : Chris Young / La Presse Canadienne

Les heures d’ouverture limitées ne s’appliquent pas aux épiceries qui vendent principalement des aliments, aux pharmacies, aux stations-service, aux dépanneurs, et aux restaurants offrant des mets à emporter et un service de livraison – Photo d’archives : Chris Young / La Presse canadienne

«Les dernières données de modélisation montrent que l’Ontario est en crise. Et compte tenu des tendances actuelles, les unités de soins intensifs de nos hôpitaux seront débordées dans quelques brèves semaines et les conséquences sont impensables.» Doug Ford, premier ministre de l’Ontario

Le décret vise ainsi à limiter « la mobilité des personnes et à réduire le nombre de contacts quotidiens avec les personnes extérieures à un ménage immédiat ».

Il demande aussi aux entreprises de veiller à ce que tout employé qui le peut travaille de son domicile.

Les mesures de santé publique
  • Les rassemblements publics organisés à l’extérieur et les réunions sociales sont limités à cinq personnes.
  • Les personnes doivent porter un masque ou un couvre-visage dans les zones des commerces ou organismes qui sont ouvertes.
  • Le port du masque à l’extérieur est maintenant recommandé lorsque vous ne pouvez pas maintenir l’écart sanitaire de deux mètres.
  • Tous les magasins de détail non essentiels doivent ouvrir au plus tôt à 7 h et fermer au plus tard à 20 h.
  • Les heures d’ouverture limitées ne s’appliquent pas aux épiceries qui vendent principalement des aliments, aux pharmacies, aux stations-service, aux dépanneurs, et aux restaurants offrant des mets à emporter et un service de livraison.
  • Les chantiers de construction non essentielle sont encore plus limités, notamment les travaux de construction en sous-sol, sauf l’arpentage.

Avec les informations de Radio-Canada

Catégories : Politique, Santé
Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.