2e Bataillon de construction – Noirs dans l'Armée canadienne

Share

2015-01-28 10-48-51

L’histoire de la Première Guerre mondiale déborde de récits de soldats inconnus et oubliés. Parmi eux, il y a celui de ces soldats noirs qui, en 1916 en Nouvelle-Écosse, ont formé le 2e Bataillon de construction, le seul contingent militaire dans l’histoire canadienne à rassembler uniquement des Noirs. Pour faire accepter ces soldats au sein de l’armée, il a fallu redoubler d’ardeur. Sous la pression de la communauté noire, on a fini par leur accorder une place dans les rangs de l’armée de l’Empire britannique, mais pas n’importe laquelle. Les quelque 600 militaires noirs que comptait le 2e Bataillon de construction n’étaient pas envoyés au front. Leur fonction était de soutenir les bataillons de première ligne. Ils ont donc construit des ponts et des routes, désamorcé des mines et sorti des blessés. Aussi, le 2e Bataillon était particulièrement apprécié des armées étrangères pour la qualité de sa fanfare. Démantelé officiellement le 15 septembre 1920, il a fallu attendre 1992 pour que l’apport du 2e Bataillon de construction pendant la guerre soit officiellement reconnu.
Émission « À REBOURS » – Journaliste : ANDRÉ MARTINEAU

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International
Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

À PROPOS DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats