Qui est Annamie Paul du Parti vert, première chef noire d’un parti fédéral?

(Adrian Wyld/The Canadian Press)

Elle est noire, juive et on la dit brillante.

Annamie Paul est une avocate des droits de l’homme et des questions internationales de Toronto. Elle a été élue samedi dernier à la tête du Parti vert du Canada.

Faisant allusion au fait qu’elle est la première femme noire à occuper un poste comme le sien, elle estime que le Canada souffrira s’il ne peut pas exploiter « l’énorme réservoir de talents parmi ses diverses communautés ».

Dans une entrevue sur les ondes de CBC, Annamie Paul dit qu’en la choisissant comme chef, son parti a adapté son chef aux défis de l’époque. « Chaque fois que l’une de ces portes est ouverte, vous espérez qu’elle est ouverte pour de bon. Et c’est formidable pour le Canada, car nous avons tant de diversité et tant de talent en son sein. »

Au cours d’un événement de campagne cependant, elle a fait l’objet d’insultes racistes et antisémites, un incident qui lui dit « que nous avons encore du travail à faire ».

« Je dirais que la meilleure réponse que les membres du Parti vert pouvaient offrir pour rejeter tout cela était de m’élire, donc je leur suis reconnaissante de l’avoir fait », a-t-elle ajouté.

Les origines et les antécédents d’Annamie Paul

La remplaçante d’Elizabeth May, qui a dirigé le parti pendant 14 ans, est née au Canada de parents venus des Caraïbes dans les années 1960.

Elle parle avec fierté des origines modestes de sa famille. Sa mère a été enseignante pendant plus de 30 ans, et sa grand-mère était aide-infirmière.

Mme Paul, qui aura 48 ans au mois de novembre, est mariée depuis 24 ans à son collègue avocat Mark Freeman. Ils ont deux enfants.

Diplômée de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Princeton aux États-Unis, elle a fondé le Canadian Centre for Political Leadership, une organisation caritative qui forme les femmes et les minorités sous-représentées à devenir candidats.

Elle a travaillé à Bruxelles au sein d’une organisation non gouvernementale dédiée à la prévention des conflits, à La Haye en tant que conseillère à la Cour pénale internationale et comme agente politique à la mission du Canada auprès de l’Union européenne.

Le fait d’être quadrilingue l’a beaucoup aidé dans ses activités. Elle parle anglais, français, espagnol et catalan, une langue de certaines régions d’Espagne, dont Barcelone.  (Adrian Wyld/The Canadian Press)

Les idées politiques de la nouvelle dirigeante du Parti vert

Annamie Paul veut faire participer davantage de jeunes, de personnes diverses et de régions dans les décisions politiques.

Parmi ses points de vue sur l’environnement, elle soutient la protection des terres par les Autochtones, le renforcement d’une taxe sur le carbone et l’investissement dans les énergies et les technologies propres.

Elle affirme que des politiques sociales comme le revenu de base universel et l’assurance-médicaments aideront le parti à se développer aux prochaines élections.

Elle décrit les autres partis fédéraux comme étant « intellectuellement épuisés », et accuse le NPD, parti de gauche, les libéraux et les conservateurs de se tourner vers le Parti vert pour y puiser leurs idées politiques.

En entrevue à CBC News, le PDG de la société de sondage Abacus Data, David Coletto, estime cependant que le Parti vert a du mal à se démarquer des politiques soutenues par les autres partis. « Je pense que le défi pour le parti aujourd’hui reste le même : que représente-t-il et comment est-il en concurrence avec un groupe de partis très nombreux au centre gauche […] qui ont tous des programmes environnementaux solides. »

« Ils sont vraiment en compétition contre les mêmes électeurs dans cet espace », ajoute-t-il.

Ce qui l’attend dans l’immédiat

La nouvelle dirigeante se présentera à une élection partielle le 26 octobre pour obtenir le droit de siéger aux Communes, car bien qu’elle ait été choisie par plus de 12 000 membres de son parti, elle n’a pas été élue par le peuple.

Une élection partielle est une élection tenue dans une circonscription pour combler une place vacante au Parlement.

Mme Paul se présente dans la circonscription de Toronto-Centre, qui était occupée par l’ancien ministre des Finances Bill Morneau. Le libéral a démissionné en août.

« Ce que j’apporte, c’est de l’espoir, de l’espoir à toutes les personnes qui ne se sont pas vues représentées en politique jusqu’à présent, l’espoir qu’il est possible que nous puissions avoir un style de politique plus inclusif », a-t-elle déclaré en conférence de presse à Ottawa lundi.

Une victoire surprise du Parti vert à l’élection partielle dans un bastion libéral créerait certainement une onde de choc dans le paysage politique.

Elle s’était présentée aux élections générales de 2019 dans cette circonscription et avait terminé quatrième avec 7 % des voix. M. Morneau avait gagné avec 57 % des voix, suivi du NPD avec 22 %.

L’élection d’Annamie Paul serait aussi une grande première au Canada. Rosemary Brown avait été la première femme noire élue à une assemblée législative provinciale lorsqu’elle est devenue députée en Colombie-Britannique en 1972. Elle avait également été la première femme noire à se présenter à la direction d’un parti fédéral, terminant deuxième derrière Ed Broadbent dans la course au NPD en 1975.

LISEZ AUSSI : La première cheffe noire d’un parti fédéral veut une politique plus inclusive

La nouvelle cheffe du Parti vert du Canada tentera d’obtenir un siège au Parlement le 26 octobre prochain. (Photo : Adrian Wyld/The Canadian Press)

RCI avec CBC News

EN COMPLÉMENT

Elizabeth May dit qu’il n’y a pas de place pour le racisme au Parti vert

Pas de racisme systémique au Québec, selon la vice-première ministre

La chef du Parti vert du Canada aimerait trouver un remplaçant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez

RCI • Radio Canada International

Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats