Promouvoir les figures historiques noires canadiennes dans l’éducation

Kathy Robinson, professeur d’enseignement primaire, enseigne à ses étudiants de premier cycle les figures historiques noires et leur portée, dans l’espoir que les futurs enseignants transmettront ces connaissances à leurs propres élèves en classe. (Photo : Kateryna Barnes, 2019)

Nombreux sont les grandes personnalités historiques noires canadiennes et évènements qui ont marqué l’histoire du pays, mais qui restent encore aujourd’hui très peu connus.

Afin de changer cela, une professeure en éducation de l’Université de l’Alberta insiste sur l’enseignement de cette histoire méconnue à ses élèves afin qu’à terme, ils la transmettent aux leurs.

Kathy Robinson a ainsi fait appel aux talents de collègues professeurs, d’enseignants à temps partiel, d’étudiants diplômés et de personnel non enseignant de la Faculté d’éducation pour créer une série de brefs profils présentant des personnalités et des évènements clés de l’histoire des Noirs du Canada.

« Il est approprié, quel que soit le mois, de commémorer les contributions des Canadiens noirs à notre pays », indique Mme Robinson dans un communiqué.

« Cela donne le coup d’envoi. Espérons que nous n’aurons pas seulement un mois, mais que nous aurons intégré ces personnes, leurs œuvres littéraires, leur musique et toutes sortes de choses dans notre programme d’études. »

Les profils vont de personnalités connues comme le pianiste de jazz Oscar Peterson et l’activiste Viola Desmond, qui est représentée sur la monnaie canadienne, à des noms moins connus aujourd’hui, comme la contralto Portia White, sensation mondiale du chant à son époque, et l’inventeur Elijah McCoy.

M. McCoy a détenu plus de 57 brevets au cours de sa vie, dont un système de lubrification de locomotive breveté en 1872 qui empêchait la surchauffe.

Des évènements marquants, notamment la ligue de hockey noire qui a été fondée en Nouvelle-Écosse à la fin du XIXe siècle, comprenant une douzaine d’équipes et 400 joueurs à son apogée, sont également mis en avant.

Originaire des États-Unis, Mme Robinson explique que février a toujours été pour elle le Mois de l’histoire des Noirs, mais elle a été surprise que l’Alberta ne le proclame officiellement qu’en 2017.

C’est à ce moment-là qu’elle a entrepris d’en parler à ses collègues et étudiants.

« J’ai reçu de nombreux commentaires de professeurs et d’instructeurs qui n’avaient aucune idée de ces personnes et de leurs contributions », précise-t-elle.

« Beaucoup de gens connaissent le nom de Viola Desmond, mais connaissent-ils Portia White, qui a été la première chanteuse canadienne de stature internationale? Même mes collègues de l’enseignement musical ont dit qu’ils n’avaient jamais entendu parler d’elle. »

Kathy Robinson
Le nouveau timbre du Mois de l’histoire des Noirs célèbre les équipes de hockey sur glace uniquement composées de joueurs noirs canadiens. (Photo : Postes Canada)

L’enseignante espère également pouvoir changer les programmes musicaux afin de mieux refléter le répertoire canadien.

L’une de ses étudiantes, Stephanie Schuurman-Olson, a analysé la liste des chansons proposées pour le programme de musique K-2 de l’Alberta et a trouvé un certain nombre de sélections problématiques.

Selon Mme Robinson, de nombreuses chansons populaires pour enfants ont des origines douteuses, un contenu raciste désobligeant et d’autres sujets inappropriés. Des chansons qui ont fait partie du répertoire et qui ont été transmises aux professeurs de musique nord-américains au fil des ans.

« Ces décisions de vraiment passer en revue notre répertoire de chansons sont difficiles parce que nous nous rendons compte que nous devons laisser certaines chansons derrière nous, souligne-t-elle. Certaines de ces chansons sont dans nos cœurs, c’est donc un peu un processus de deuil. Mais cela fait de la place pour de nouvelles chansons. »

Avec cette étude et ses actions, Kathy Robinson espère aider les Canadiens à se reconnaître et s’identifier dans leur éducation.

Avec les informations de l’Université de l’Alberta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez

RCI • Radio Canada International

Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats