Phan Thi Kim Phuc

Plusieurs se souviennent de la photo de la petite Vietnamienne nue et criant de douleur, fuyant les bombardements américains sur son village en 1972. Cette image a révélé au monde entier les horreurs de la guerre du Vietnam. Phan Thi Kim Phuc avait neuf ans à l’époque. Gravement brûlée, elle a pu être sauvée grâce à une prise en charge rapide et à plusieurs interventions chirurgicales. Le photojournaliste vietnamien Nick Ut a obtenu l’année suivante le prix Pulitzer pour cette photographie.

À la fin des années 1980, Phan Thi Kim Phuc a étudié la médecine à Cuba, où elle a rencontré son mari, Bui Huy Toan. En 1992, durant son voyage de noces, le couple atterrit au Canada, où il demande l’asile politique.

Le couple vit maintenant à Ajax, en Ontario, avec ses deux enfants. Phan Thi Kim Phuc a mis sur pied la Fondation Kim internationale, qui vient en aide aux enfants victimes de la guerre.

Elle est aussi devenue ambassadrice pour la paix à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Kim Phuc Phan Thi utilise maintenant le pouvoir de cette image, qui ne la quitte jamais, pour promouvoir la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.