Le récit de l’exode vietnamien de Kim Thúy

Kim Thùy     Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault
Kim Thùy Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault

« J’avais l’impression que toute la ville de Granby nous attendait et nous accueillait », raconte l’auteure d’origine vietnamienne Kim Thúy, qui a fui le Vietnam avec sa famille il y a 40 ans. « Je ne suis pas arrivée comme une immigrante, mais comme une enfant déjà adoptée par les Québécois et les Canadiens. » 
 
Elle constate que l’engagement politique a changé depuis en matière d’immigration. « À l’époque, il y avait une volonté de tous dans la communauté internationale de recevoir les réfugiés vietnamiens. On se sentait attendus quelque part », confie-t-elle.  
 
À l’occasion du quarantième anniversaire de la guerre du Vietnam, le Canada a consacré le 30 avril Journée nationale de l’exode des Vietnamiens et de leur accueil au Canada.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN – Le secret d’un petit-fils de « boat people » vietnamien

C »est pas trop tôt du 29 avril 2015

Répondre à christian Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.