Des musulmans prient au Stade Telus de l’Université Laval.

Des musulmans prient au Stade Telus de l’Université Laval en 2016.
Photo Credit: Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Attaque terroriste à Québec : les deux suspects seraient des étudiants de l’Université Laval

Cet article a été publié selon les premières informations révélées le 30 janvier 2017.
Certaines de ces informations ne sont plus valables, veuillez consulter notre couverture de l’événement ici.

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, les deux suspects qui ont été appréhendés en lien avec l’attentat terroriste perpétré dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec étudieraient à l’Université Laval.

C’est ce qu’a confié à Radio-Canada une source près de l’enquête qui précise que les deux suspects sont des résidents de Québec. L’un d’eux serait d’origine marocaine.

L’un des deux suspects s’est rendu aux policiers près du pont de l’île d’Orléans. Il aurait lui-même appelé les policiers pour leur signaler qu’il se trouvait dans la bretelle d’accès menant vers le pont de l’île d’Orléans.

Il attendait les agents de la paix à leur arrivée sur les lieux. Des artificiers de la Sûreté du Québec ont été dépêchés sur place parce qu’on craignait que des explosifs se trouvent à l’intérieur de sa voiture, un véhicule utilitaire sport de marque Mitsubishi.

Il y avait au moins une arme à bord de la voiture d’un des suspects.

Au moins une perquisition liée à ces arrestations était en cours dans la nuit de dimanche à lundi dans une résidence du secteur de Sainte-Foy où résiderait l’un des suspects.

L’un des deux suspects s’est rendu aux policiers près du pont de l’île d’Orléans. Photo : Radio-Canada/Guillaume Dumas
L’un des deux suspects s’est rendu aux policiers près du pont de l’île d’Orléans. Photo : Radio-Canada/Guillaume Dumas

Des terroriste à l’ accent bien québécois 

Un témoin, qui préfère garder l’anonymat, a raconté en entrevue à RDI que deux personnes cagoulées étaient entrées dans la mosquée.

« Elles me semblaient avoir un accent bien québécois. Un a commencé à tirer. Dès qu’il a ouvert le feu, il a crié : « Allahou akbar! » (« Dieu est grand! »)

Trump pointé du doigt

Le député de Mercier, Amir Khadir, de la formation Québec solidaire
Le député de Mercier, Amir Khadir, de la formation Québec solidaire

Le député provincial québécois Amir Khadir met en cause la politique menée par le nouveau président américain Donald Trump.

« On a à la tête de la plus grande puissance du monde un homme qui propage la haine, a-t-il déclaré sur Radio Canada. Je tiens Trump en partie responsable. »

La tragédie dans la mosquée de Québec survient à la fin d’un week-end au cours duquel un nombre incalculable de personnes ont été détenues dans des aéroports américains et des milliers d’autres ont protesté en Amérique du Nord à la suite d’une interdiction temporaire des déplacements et des réfugiés concernant sept nations musulmanes que le nouveau président Donald Trump a signé dans un ordre exécutif.

Les autorités demandent à toute personne ayant des informations dans l’attaque du dimanche de communiquer avec la police provinciale du Québec au 1-800-659-4264.

Lisez la suite…

Attaque terroriste à Québec : chocs et insécurité chez les musulmans
L’attaque meurtrière sème l’effroi et la consternation chez les représentants de la communauté musulmane dans la ville de Québec.

Attaque terroriste à Québec : les autorités tendent la main aux musulmans
Le premier ministre du Québec déclare que « le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare » et il offert de la solidarité avec les familles des victimes.

Attaque terroriste à Québec : 6 morts, 2 arrêtés
Une attaque terroriste a visé hier soir la grande moquée de Québec, au Canada. Le bilan est de six morts et de plusieurs blessés.

RCI avec Radio-Canada et CBC

Les grands dossiers de RCI
Moi le Musulman d’à côté 
Démocratie et religions 
Qui sont les Canadiens d’origine arabe? 

Mots-clés : , , , , , , ,
Publié dans : International

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*

3 comments on “Attaque terroriste à Québec : les deux suspects seraient des étudiants de l’Université Laval
  1. Zef dit :

    Le député amir khadir met Trump comme responsable d’un attentat au Québec….très logique et censé, le type l’accusera bientôt de la météorite qui à exterminé les dinausores….

  2. Gérard Couture dit :

    J’ai fait mon doctorat à l’Université Laval et j’en étais fier jusqu’à ce que j’apprenne que quelqu’un dans cette université a laissé l’imam Hamza Chaouiqui faire ses prêches visant à radicaliser les étudiants. Ils n’avaient même pas besoin d’aller sur l’internet, ils n’avaient qu’à fréquenter la mosquée de l’Université Laval. Même scénario qu’au Cegep Maisonneuve à Montréal. Les autorités de ces deux institutions sont responsables de centaines de jeunes radicalisés et en partie de cet attentat.

  3. Lucy dit :

    Donald Trump n’a absolument rien à voir avec les attentats, les seuls responsables, sont les terroristes, il faut arrêter de toujours accuser les autres et se remettre à un moment donné en question.