Plus d’un réfugié sur cinq au Canada est un Arabe

0

Selon Citoyenneté et Immigration Canada, sur les 120 373 réfugiés qui ont obtenu le statut de résident permanent au Canada entre 2008 et 2012, plus de 22 % provenaient des pays arabes.

La plupart de ces réfugiés arabes provenaient de l’Irak, de la Somalie et du Soudan. Mais c’est l’Irak qui détenait la part du lion, fournissant près des deux tiers de tous les réfugiés arabes arrivés au Canada entre 2008 et 2012.

Dans l’ensemble, 102 470 réfugiés arabes ont obtenu une résidence permanente entre 1985 et 2012. Ce chiffre représente environ 19,4 % des 527 025 Arabes qui sont arrivés au Canada au cours de cette même période.

Une analyse plus poussée montre aussi qu’environ 60 % de tous ces réfugiés arabes ont choisi de s’établir en Ontario et 17,3 % au Québec, qui vient en second.

Lors de la guerre civile au Liban il y a une vingtaine d’années, près d’un réfugié arabe sur deux au Canada provenait de ce seul pays du Moyen-Orient. Voir : Votre voisin arabe serait-il d’origine libanaise?

Arab refugees landed annually-FR

Le cas en 2015 des réfugiés syriens au Canada

Au début de 2015, le Canada a finalement répondu à l’appel des Nations unies, qui réclamaient depuis des mois l’aide de la communauté internationale pour faire face au débordement de réfugiés syriens et irakiens qui fuyaient les violences dans leur pays.

Le Canada a alors promis d’accueillir 10 000 réfugiés syriens d’ici 2018 et 3000 réfugiés irakiens en 2016. Une cible qui s’inscrit toutefois dans les quotas d’immigration déjà prévus par le Canada.

Le sort des réfugiés syriens, qui sont principalement arabes, préoccupe la communauté syrienne présente déjà en assez grand nombre au Canada.

Oussayma Canbarieh

Oussayma Canbarieh

Oussayma Canbarieh est originaire de Damas, en Syrie. Cette journaliste montréalaise est l’auteure de plusieurs documentaires et séries de télévision. Elle nous parle de la crise syrienne vue du Canada et de ses terribles conséquences humaines.

Hala Maatook – CBC

Hala Maatook – CBC

Hala Maatook est d’origine syrienne, elle s’est établie au Canada en 1995. Elle a créé l’association « Un cœur pour la Syrie » en décembre 2012, qui compte des dizaines de bénévoles à Montréal, mais aussi en Syrie, en Turquie et au Liban.

Pour en savoir plus…

La diplomatie pèse parfois sur le dos des réfugiés – RCI

Le Canada accueillera 10 000 réfugiés syriens – Le Devoir

Liban : le fardeau des réfugiés – Radio-Canada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.