Dr Affar El Béchir, chercheur agrégé au département de Médicine de l’Université de Montréal
Photo Credit: IS / iStock

Dr. Affar El Bachir‏: les mécanismes qui mènent aux changements cellulaires et les façons de contrer les dérèglements.

« On a cette panoplie de gènes qu’on appelle les gènes suppresseurs de tumeurs qui peuvent faire deux choses en fait. Ils vont dire à la cellule malade d’arrêter de proliférer ou carrément de mourir pour éviter qu’elle se multiplie de manière anarchique et se transforme en une cellule cancéreuse. Le gène sur lequel nous travaillons s’appelle BAP1, un gène fréquent dans le cancer du foie, de la peau de la plèvre par exemple … il y a énormément de mutations au niveau des cellules cancéreuses qui touchent à différents gènes, dont BAP1.»

Dr Affar El Bachir

Le Dr Affar El Bachir est chercheur agrégé au département de Médecine de l’Université de Montréal. Avec son équipe de recherche, il travaille sur les mécanismes qui mènent aux changements cellulaires, à son dérèglement, comme dans le cas du cancer, et aux façons de contre ces dérèglements.

« On cherche à définir des faiblesses des cellules tumorales. On va tenter de cibler la cellule cancéreuse sans toucher la cellule saine. Chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie, thérapie cellulaire sont des outils pour combattre le cancer qui touche aussi les cellules saines. »

photos Bachir 2014À terme, l’équipe de recherche de pointe que dirige le Dr El Bachir espère être un jalon dans le grand projet d’arriver à une médecine personnalisée pour le cancer qui implique que l’on va aller identifier des faiblesses au niveau des mécanismes de la cellule cancéreuse et la cibler spécifiquement

« On se dirige vers une médecine où l’on, va à partir de l’empreinte génétique des cellules cancéreuses, trouver ses faiblesses et trouver un traitement approprié qui sera conçu pour CE patient, pour CETTE leucémie seulement. »

Ce sont donc des travaux de recherche de pointe qui devraient permettre une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires et, pourquoi pas, développés pour la régulation de la transcription et la réparation de l’ADN.

LeDr Affar El Bachir , chercheur agrégé au département de Médecine de l’Université de Montréal à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, est l’invité au micro de Raymond Desmarteau.Écoutez

Catégories : International, Internet et technologies, Santé, Société
Mots-clés : , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.