Cellulaires et téléphones intelligents

Cellulaires et téléphones intelligents
Photo Credit: IS / iStock

Comment se compare la vitesse de votre cellulaire à celle des autres pays ?

Malgré les impressions de certains clients au pays, le Canada abriterait l’un des réseaux sans fil cellulaires les plus rapides dans le monde. Dans l’ensemble, le pays se classe dans le top 20 pour la vitesse et la couverture.

Le dernier rapport trimestriel de la firme OpenSignal basé au Royaume-Uni a analysé les données de 357,924 utilisateurs de téléphones Android dans 69 pays à travers le monde au cours des trois derniers mois de l’année dernière.

Une application mise au point par OpenSignal a été utilisé pour mesurer de façon aléatoire les vitesses de téléchargement, la couverture web offerte aux utilisateurs, la quantité de temps qu’un utilisateur moyen met pour se connecter à un réseau cellulaire très haut débit plutôt qu’a de simples réseaux 3G plus lents.

15 e au monde devant les Américains

Dans l’ensemble, le Canada se classait 15e pour la vitesse, avec une vitesse moyenne de téléchargement de 19 mégabits par seconde (Mb/s).

Cela place notre pays derrière des nations comme Singapour, Israël, l’Australie et l’Espagne, mais devant le Royaume-Uni et bien au devant des Américains qui eux devaient se contenter d’une vitesse moyenne de seulement 10 Mb/s. La vitesse moyenne mondiale était de 13,6 Mb/s.

Les États-Unis ont fait mieux que le Canada cependant à l’égard de la couverture, permettant aux utilisateurs de se connecter à un signal haute vitesse 4G 81 % du temps, comparativement à 72 % au Canada. Le Canada se classait au 17e rang mondial pour sa couverture.

Le rapport affirme que le Canada, les Pays-Bas et la Hongrie, sont des nations qui réussissent bien dans l’ensemble à la fois au plan de la couverture et de la vitesse, mais qui ne font pas aussi bien que Corée du Sud et Singapour qui offre des vitesses moyennes qui étaient plus du double de celles du Canada tout en maintenant une couverture d’au moins 79 % Photo crédit : Edgar Su/Reuters
Le rapport affirme que le Canada, les Pays-Bas et la Hongrie, sont des nations qui réussissent bien dans l’ensemble à la fois au plan de la couverture et de la vitesse, mais qui ne font pas aussi bien que Corée du Sud et Singapour qui offre des vitesses moyennes qui étaient plus du double de celles du Canada tout en maintenant une couverture d’au moins 79 % Photo crédit : Edgar Su/Reuters

SaskTel est première au monde!

Plusieurs utilisateurs des réseau cellulaires haute vitesse dans la province canadienne de la Saskatchewan au coeur des prairies de l’Ouest canadien seront sans doute surpris d’apprendre que leur fournisseur provincial se classe premier au monde, a égalité avec SingTel et StarHub de Singapour comme fournisseurs de services les plus rapides parmi la liste des 185 plus grands au monde, avec une vitesse moyenne de téléchargement de 35 Mb/s.

Les deux autres transporteurs asiatiques avaient certes des vitesses mesurées plus rapides de 40 et 39 Mb/s respectivement, mais OpenSignal dit qu’en raison de la marge d’erreur, ces trois fournisseurs sont pour ainsi dire au coude à coude.

Cependant, SaskTel réalise une mauvaise performance quant à la grandeur de sa zone de couverture haute vitesse, car les utilisateurs ne peuvent s’y connecter que seulement 54 % du temps, ce qui place l’entreprise en 145e place dans le monde entier.

En comparaison Bell, Telus, Vidéotron et Rogers, les trois grandes compagnies nationales canadiennes se sont toutes classées favorablement au chapitre de la couverture avec une connexion des utilisateurs à la technologie LTE 72 à 81 % du temps.

Bien que le Canada a obtenu de bonnes notes à la fois sur la couverture et la vitesse globale, d’autres rapports dans le passé ont noté que les prix du  service sans fil au Canada sont parmi les plus élevés dans le monde et qu’ils sont toujours à la hausse.

Le logo de SaskTel.
Le logo de SaskTel.

Aide-mémoire…
Une étude réalisée dans huit pays en 2014 par la firme canadienne Wall Communication révélait qu’un ensemble typique de service de téléphone à la maison, de sans-fil, d’internet haut débit et de télévision coûtait alors environ 182 $ au Canada, comparativement à seulement 93 $ en France ou à 102 $ au Royaume-Uni, par exemple.
Alors que l’inflation n’atteignait au Canada que 2 % entre 2013 et 2014, la facture des services de communications des ménages canadiens elle avait augmenté de plus de 6 %!
Les familles canadiennes ont ainsi dépensé en moyenne 203 $ par mois en 2014 pour leurs trois services, une hausse d’environ 12 $ par mois (6,2 %) par rapport à 2013.
– Dans un rapport publié en octobre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui est l’organisme fédéral qui régit les médias, indique en outre que ce sont les deux services du sans fil et de l’Internet qui sont principalement responsables de cette hausse globale de 6,2 %, avec des augmentations respectives de 14 et 10 %.

Alors que tous les Canadiens ressentent les effets des prix élevés pour les trois services de télécommunication, les ménages à faible revenu sont particulièrement touchés par le coût. Ces ménages représentent entre 8 et 15 pour cent de la population. Ils doivent consacrer en moyenne presque 8 % de toutes leurs dépenses annuelles aux communications, dépassant ainsi les dépenses sur les vêtements, les soins de santé et même l’éducation.
Alors que tous les Canadiens ressentent les effets des prix élevés pour les trois services de télécommunication, les ménages à faible revenu sont particulièrement touchés par le coût. Ces ménages représentent entre 8 et 15 pour cent de la population. Ils doivent consacrer en moyenne presque 8 % de toutes leurs dépenses annuelles aux communications, dépassant ainsi les dépenses sur les vêtements, les soins de santé et même l’éducation. © iStock

RCI avec CBC

Sur le même thème

Global LTE wireless report from OpenSignal shows how Canada compares – CBC

Factures de téléphone d’internet et de télévision trop élevées au Canada – RCI

Les appareils mobiles des Canadiens sont sur le point de dépasser les ordinateurs sur le web – RCI 

Catégories : International, Internet et technologies
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.