Martin Cauchon de Groupe Capitales Médias en mars 2015 alors qu'il annonçait l'achat de six journaux régionaux qui étaient la propriété de Gesca. Crédit photo: La Presse canadienne/Jacques Boissinot.

Capitales Médias sous la protection de la loi sur les faillites

À cause d’un manque de liquidités, Groupe Capitales Médias et ses sept journaux régionaux, dont le Soleil de Québec, ont été placés sous la protection de la loi sur les faillites.

La compagnie éprouve de grandes difficultés financières et veut ainsi se protéger tel que la Loi sur les arrangements avec les créanciers le permet.

Si les démarches de l’entreprise, dont le président est l’homme d’affaires Martin Cauchon, n’aboutissent pas, ce sera la faillite.

Le Conseil des ministres du gouvernement Legault doit tenir une conférence téléphonique spéciale pour déterminer la marche à suivre dans ce dossier.

Parmi les options, une aide pour que le groupe continue de publier ses journaux jusqu’à ce qu’un programme d’aide général aux médias soit adopté plus tard cet automne.

Les autres journaux qui appartiennent au groupe sont : Le Droit d’Ottawa, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, La Tribune de Sherbrooke, La Voix de l’Est de Granby, Le Quotidien et Le Progrès week-end à Saguenay.

Avec les informations de Radio-Canada et La Presse canadienne

En complément

Catégories : Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.