Une image illustrant l’apparence probable du Thanatotheristes degrootorum. (Crédit : Julius Scotonyi/Musée royal Tyrrell)

Au Canada, des chercheurs trouvent une nouvelle espèce de tyrannosaure

Un nouveau type de dinosaure vient d’être découvert en Alberta par une équipe de chercheurs de l’Université de Calgary et du Musée royal Tyrrell. Faisant partie de la catégorie des célèbres tyrannosaures, le reptile géant a été baptisé du terrible nom de « faucheur de la mort ».

Selon une étude rendue publique le 10 février dans la revue Cretaceous Research, le Thanatotheristes degrootorum serait un très lointain cousin du redoutable T-Rex, même si les scientifiques préfèrent le relier à une autre catégorie de tyrannosaures : les Daspletosaurus. Il a été découvert à travers les restes d’un crâne de 80 centimètres trouvé en 2010 proche de la rivière Bow.

Le monstre aurait peuplé les plaines d’Amérique du Nord il y a environ 80 millions d’années à l’ère du crétacé. Au Canada, l’étude mentionne que les paléontologues n’avaient pas établi une si vieille espèce depuis un demi-siècle.

Les chercheurs derrières l’étude sur la découverte de la nouvelle espèce de dinosaure. De gauche à droite : Darla Zelenitsky, Jared Voris, Caleb Brown et François Therrien. (Crédit photo : Musée Royal Tyrrell)

« C’est la plus ancienne apparition d’un grand tyrannosaure au Canada, a déclaré Darla Zelenitsky, coauteure de l’étude sur la découverte du dinosaure. Il a été trouvé dans une fenêtre temporelle plus ancienne que celle où les tyrannosaures précédents ont été trouvés. »

Le spécimen qui se distingue des autres groupes de tyrannosaures par la longueur de son museau mesurerait environ huit mètres de long. Les chercheurs indiquent qu’il était probablement la proie de plus grands dinosaures comme les Xénocératops à cornes et les Colepiochephales à tête bombée qui faisaient alors partie de l’écosystème.

Avec La Presse canadienne et Radio-Canada

Le Musée de paléontologie Royal Tyrrell de Drumheller est une institution, une référence mondiale qui fait rêver les passionnés de dinosaures. Le Musée nous a ouvert les portes de son laboratoire et Vincent Bonnay fait le tour du propriétaire.

Catégories : Histoire, Société
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.