L’artiste montréalaise Nayla Dabaji. (Crédit photo : Kassim Dabaji/Musée des beaux-arts de Montréal)

Nayla Dabaji, prochaine artiste en résidence au Musée des beaux-arts de Montréal

Chaque année, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et le Conseil des arts de Montréal choisissent un artiste issu de la diversité culturelle afin de réaliser un projet dans les murs de l’institution. C’est Nayla Dabaji qui a été choisie pour poser un regard sur les collections du musée.

Baptisée Empreintes 2020, la résidence est l’occasion d’une création à voies multiples. De mars à avril 2020, l’artiste originaire du Liban explorera les collections du MBAM, de l’art québécois et canadien contemporain aux arts du Moyen-Orient, en passant par l’archéologie méditerranéenne et la photographie.

On connaît Nayla Dabaji pour ses vidéos et ses installations. En 2019, le Centre d’exposition L’Imagier accueillait la proposition Documentaire en dérive. L’artiste y présentait une installation philosophique comme réflexion sur la durée et la fragilité de la mémoire.

Cette fois, elle s’intéressera aux notions de migration et de voyage. L’artiste portera une attention particulière aux œuvres anonymes ou « migrantes » du MBAM, « soit parce que celles-ci traitent de la thématique du voyage ou encore parce qu’elles voyagent elles-mêmes », a indiqué le musée sur son site officiel.

Catégories : Arts et spectacles
Mots-clés : , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.