Les politiciens et les responsables de la santé publique au Québec ont promis de nouvelles mesures pour protéger davantage les résidents et les travailleurs des foyers de soins de longue durée alors que les établissements sont aux prises avec des "horribles" épidémies de COVID-19. (CBC)

Appel à l’aide du Québec : 1000 soldats de plus pour combattre la pandémie

Pour la deuxième fois en six jours, la province du Québec a officiellement demandé au gouvernement de Justin Trudeau l’aide de l’Armée canadienne, puisque les responsables de la santé sont toujours pris de vitesse par la contagion dans plusieurs maisons de soins de longue durée et résidences pour personnes âgées.

Après le déploiement depuis vendredi de 65 membres des Forces armées ayant une formation médicale dans les centres de soins de longue durée (CHSLD) et les résidences pour aînés (RPA), le gouvernement de François Legault dit avoir besoin de 1000 membres supplémentaires des Forces armées canadiennes.

Des membres du personnel des Forces armées arrivent à la résidence pour personnes âgées Villa Val des Arbres lundi, à Laval, au Québec. (Ryan Remiorz/La Presse Canadienne)

« La situation dans les résidences pour personnes âgées est toujours critique », a déclaré mercredi M. Legault, ajoutant que les soldats supplémentaires « nous donneront plus de ressources pour nous aider dans les tâches non médicales ».

« Ce n’est pas idéal, a-t-il ajouté à propos de sa décision de demander un soutien de l’Armée canadienne plus important. Mais en même temps, je pense que cela nous aidera beaucoup d’avoir des paires de mains supplémentaires pour effectuer des tâches non médicales et aider le personnel ».

Le premier ministre du Québec, François Legault, parle de ce qui s’est passé, selon lui, dans le CHSLD où beaucoup de patients sont décédés au cours du dernier mois. (CBC)

Ces endroits sont le foyer principal de l’épidémie en sol québécois

Mardi, la santé publique du Québec révélait que 153 CHSLD et 141 RPA de la province étaient dorénavant touchés par la pandémie. Le nombre de cas positifs de la COVID-19 est passé mardi à 4399 dans les CHSLD et les RPA, soit une hausse de 9 % en 24 heures.

Au total, 434 milieux de vie (CHSLD, RPA, hôpitaux et autres) étaient touchés mardi. Ils étaient 385, vendredi.

Le nombre de résidences pour personnes âgées considérées comme « critiques » par la province a presque doublé en une semaine, passant de 41 à 85.

Un autre mort dans un centre pour personnes âgées (CBC)

Pas assez de ressources civiles pour maîtriser la situation

M. Legault a déclaré qu’il avait fait cette demande parce que la province n’a pas été en mesure de trouver suffisamment de travailleurs ayant la formation adéquate pour répondre aux besoins immédiats des CHSLD.

Depuis plusieurs jours, des efforts de recrutements intensifs ont été faits au sein de la société civile pour que des médecins spécialistes, des étudiants en soins infirmiers et toute personne ayant une expérience dans la population en général viennent aider dans les CHSLD.

Le gouvernement a déjà recruté des centaines de médecins et de spécialistes médicaux. Mais leur nombre demeure insuffisant devant l’ampleur de la tragédie.

Un obstacle majeur est la nécessité pour ces gens de s’engager à travailler à plein temps, pendant deux semaines, dans un seul établissement. Des critères visant à réduire au minimum la formation sur le terrain et à limiter la propagation de la maladie.

Des gens placent une affiche « Protégeons nos aînés » devant la Maison Herron, une maison de soins de longue durée située en banlieue de Montréal, où des dizaines de personnes sont décédées . (Photo : ©THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes)

La situation au Québec en général

En dehors des CHSLD, et en dehors de la grande région de Montréal, qui est l’épicentre de la pandémie au Québec, la transmission de la maladie est en baisse.

Il y a maintenant 1134 personnes qui sont mortes de la COVID-19, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires, alors que les cas confirmés dans la province ont atteint 20 965. La grande majorité des morts sont des personnes âgées prises en charge.

Nouveaux cas COVID-19 au Québec, par jour (CBC)

Mercredi, 1278 personnes étaient traitées pour la COVID-19 dans les hôpitaux du Québec, soit 54 de plus que les 1224 cas signalés mardi. Parmi les personnes hospitalisées, 199 sont en soins intensifs.

Avec 9856 cas confirmés, Montréal demeure l’épicentre au Québec. Vous pouvez voir ici une carte montrant l’évolution de la maladie par région.

Avec ces 20 965, le Québec, qui représente 24 % de la population canadienne, compte plus de 50 % de tous les cas confirmés au pays qui étaient de 40 190.

Au même moment, dans la province voisine de l’Ontario…

Le premier ministre Doug Ford a officiellement demandé mercredi l’aide de l’Armée canadienne pour soulager le personnel des établissements de soins de longue durée après le décès de 447 résidents dans toute la province.

Doug Ford, qui décrit la propagation de la COVID-19 dans les maisons de soins comme un « feu de forêt », a déclaré mercredi : « Je ferai appel à toutes les ressources disponibles. Je vais obtenir des soutiens et des renforts de partout où c’est possible, y compris de nos homologues fédéraux. »

Doug Ford (CBC)

L’Ontario envisage maintenant de tester chaque résident des 626 maisons de retraite de la province pour la COVID-19, ainsi que d’autres membres du personnel.

Le premier ministre Doug Ford a confirmé la mesure mercredi, mais a reconnu que la capacité limitée de la province signifie que cet effort « pourrait prendre quelques semaines ».

LISEZ : En Alberta, deux usines au cœur de la pandémie : le prix du bœuf pourrait augmenter

Hausse de prix possible, mais pas de pénurie prévisible, avance le premier ministre. (CBC)

RCI avec CBC News et Radio-Canada

En complément

Québec : redéploiement de personnel vers les CHSLD, une stratégie efficace?

Aînés morts en CHSLD au Québec: rectifier le tir au-delà de l’action collective

COVID-19 et CHSLD au Québec : les aînés victimes de l’omerta dans le réseau?

Catégories : Politique
Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.