Les passagers qui feraient état d'une température supérieure à 38 degrés Celsius sont interdits de voyage depuis les quatre principaux aéroports internationaux du Canada. (The Associated Press/La Presse canadienne/Esteban Felix)

COVID-19 : prise de température obligatoire dans les grands aéroports du Canada

À partir de jeudi, tous les passagers qui transitent dans l’un des quatre grands aéroports du Canada doivent se soumettre à un contrôle de la température.

Cette mesure fédérale qui rentre en vigueur dans les aéroports de Montréal au Québec, de Toronto en Ontario, de Calgary en Alberta et de Vancouver en Colombie-Britannique était déjà imposée pour les voyageurs en provenance des destinations internationales. Elle est maintenant exigée pour les passagers de vols intérieurs.

Rappelons que le port du masque est également obligatoire dans tous les aéroports du pays. Quant aux personnes dans les aéroports qui présentent des symptômes de fièvre dont la température dépasse 38 degrés, ils devront patienter 14 jours avant de pouvoir prendre un autre vol.

La mesure ne fait pas l’unanimité auprès des experts qui indiquent que la propagation du virus peut toujours se produire même lorsque les individus porteurs ne présentent pas de symptômes. Même son de cloche auprès de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam. Elle estime que la prise de température s’avère peu efficace pour ralentir les hausses d’infections à la COVID-19.

La Dre Tam avait déclaré le 4 mai dernier que « plus on en apprend sur ce virus, plus on commence à comprendre que la prise de température n’est pas du tout efficace ».

Avec Radio-Canada et RDI

Catégories : Santé, Société
Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.